MA CUISINE

Hello ! J’espère que vous allez bien ? On se retrouve pour un article que vous avez peut-être déjà vu par ici, puisqu’il concerne ma cuisine. Il date depuis presque un an, depuis l’aménagement. Mais depuis, elle a quand même pas mal changée donc je voulais mettre les photos et l’article à jour.

Si vous avez loupé mes articles déco, je vous partageais l’année dernière dans cet article mes inspirations déco pour les différentes pièces de l’appartement. Et plus récemment, vous découvriez la chambre dans cet article, la salle de bain ici et le dressing juste ici. Et dans les prochaines semaines, promis je vous sors les articles sur le salon et les toilettes et ensuite, j’aurai plus qu’à acheter une maison pour tout recommencer et refaire une nouvelle déco ahahaha !

Je commence cet article en vous présentant mes inspirations. La cuisine c’est l’endroit où je passe le plus de temps c’est donc la pièce sur laquelle je me suis penchée en premier. J’avais des idées bien arrêtées sur ce que je voulais : du bois, du blanc, du noir (comme d’hab vous me direz) et des bocaux partout. Un style ancien, rustique mais chaleureux, voilà ce que je voulais.

La cuisine avait été rénovée par l’ancienne propriétaire donc il y avait très peu de choses que je voulais changer pour démarrer. Elle est très bien agencée. On y trouve une partie cuisine et une partie buanderie, les deux étant séparés par deux petites verrières qui crée une séparation plutôt cool. Dans cette partie on y trouve mon frigo, le lave linge, le sèche linge et un petit lave vaisselle.

La cuisine, une Ikea, était donc très bien équipée et aménagée. Si j’avais eu à la refaire, je n’aurai sûrement pas opté pour une cuisine comme celle-ci mais quelque chose de plus personnalisé, comme une cuisine en béton par exemple comme chez ma soeur, ou un plan de travail en marbre, et un évier autre. Dans une future maison je pourrai peut-être imaginer une cuisine de A à Z, mais pour celle-ci il n’y avait pas de raison d’y toucher. Je me suis donc attelé à mettre des étagères et bien sûr y ajouter ma touche et tout redécorer. Il y avait tout un pan de mur que je pouvais imaginer. On ne le voit pas sur la photo, il est sur la gauche. Il était à la base vert d’eau, on l’a repeint en blanc et il n’y avait plus qu’à laisser libre court à notre imagination.

Premier focus sur les questions qui reviennent le plus : le sol de ma cuisine ! Comme je vous le disais, l’ancienne propriétaire avait fait des travaux l’année avant mon achat donc elle avait également refait le sol. J’ai de la chance car elle a de très bons goûts, elle a mis des carreaux de ciment spécial sols et j’adore ! C’est la marque Peronda, achetés chez Point P. Je ne pense pas que j’aurai choisi ça, j’aurai mis du parquet à mon avis, mais dans tous les cas je suis contente car si ça avait été du carrelage j’aurai tout cassé ahah ! Vous connaissez ma hantise pour le carrelage, je déteste ça ! Les carreaux de ciment par contre je trouve ça très jolis et les magasins en font de très beaux depuis quelques années je trouve, et celui-ci en fait partie.

Avant d’arriver dans la cuisine, il y a une partie que je vous montre très peu en photos et pourtant je l’aime beaucoup ! C’est la partie bar ! C’est un espace que j’utilise très peu quand je suis seule, puisqu’en général je mange à table, mais c’est toujours cool quand quelqu’un vient à l’apéro. Il a été construit par l’ancienne propriétaire également, je n’y ai pas touché. C’est une très belle structure en bois posée sur l’un des blocs de cuisine Ikea. J’ai donc cherché les tabourets de bar qui iraient le mieux avec et qui ressemblent au maximum à la couleur du bois. Après de longues recherches, c’est ma mère qui a mis la main dessus sur le bon coin et qui me les a offert pour Noël. On ne voit pas très bien mais les barres des pieds sont bicolores, certaines en noir et d’autres en marron. Ça habille vraiment l’espace cuisine/salon, vraiment fan de ces tabourets. Voici une sélection de pièces que j’aime beaucoup sur les eshops également si vous êtes à la recherche de beaux tabourets :

Passons au mur sur lequel je vous disais qu’il y avait tout à faire ! Au départ, je pensais laisser le mur peint en blanc tout simplement. Et finalement on trouvait que ça manquait d’un coté chaleureux et un peu rustique. On a donc décidé de mettre de la volige pour réchauffer la pièce et c’était une super bonne idée.

Nous avons acheté de la volige brute non traitée. Vous trouverez la volige dans les enseignes distributeurs de bois/parquets ou dans les scieries.

On l’a ensuite peinte en blanc. On a appliqué une seule couche pour garder le côté brut. Le blanc a donc un effet vieilli et laisse apercevoir un peu le bois. Les artisans qui bossaient sur l’appartement ont posé la volige sur des tasseaux fixés au mur.

Nous avons ensuite décliné l’idée de poser de la volige dans la salle de bain également. Je vous en parlais dans cet article sur la salle de bain.

C’est vraiment un matériau que j’adore et qui apporte de la chaleur à une pièce.

Ahhh le fameux comptoir ! Comment habiller un mur sans passer par la case meuble de brocante ? Impossible ! Pour moi c’était LA pièce phare qui devait être installée dans la cuisine. On a donc commencé par chercher le meuble qui irait parfaitement aux dimensions appropriées au mur, et optimiser le plus possible l’espace. J’avais dans l’idée de mettre un comptoir ouvert de préférence pour y ranger de la vaisselle et avoir tout de même un plan de travail sur le dessus : 2 en 1 vous voyez ! On a trouvé notre bonheur au dépôt vente du Léon à Lesneven, un buffet pour 80 euros. Je peux vous dire que quand j’ai vu le meuble avant, c’était un peu dur de s’y projeter, mais c’était sans compter sur les talents de ma mère !

Voici les étapes pour arriver au rendu final :

  • Il a été entièrement lavé et on l’a laissé sécher un bon moment
  • Le dessus du meuble était en formica et ça ne correspondait pas du tout à ce que l’on voulait
  • Ma mère a donc changé le plateau. Pour cela elle a découpé et assemblé des vieilles planches entres elles (achetées sur le bon coin, ou en brocante). Elle les a coupées à la dimension qu’on avait besoin pour y fabriquer un plateau complet qu’elle a ensuite fixé avec des clous en zinc à tête plate sur la base du meuble.
  • Pour le dessus du meuble, je le voulais en bois foncé pour trancher avec le mur blanc. Elle l’a donc teinté le plateau avec du brou de noix, plusieurs fois jusqu’à obtenir la couleur foncée que l’on désirait. Un passage de cire incolore après et le tour est joué.
  • Elle a ensuite refixé les étagères à l’intérieur qui étaient bancales et a refait le fond puisqu’il n’était pas droit du tout.
  • Pour le reste du meuble, elle l’a peint en noir mat et ciré avec une cire incolore.
  • La seule chose qui n’a pas bougé sur ce meuble ce sont les anciennes poignées qui apportent un charme fou au meuble !

Voilà pour ce meuble qui a retrouvé un sacré coup d’éclat parce que franchement il ne payait pas de mine au départ ! Il s’intègre parfaitement dans la cuisine et sa couleur noire fait vraiment ressortir tous les autres éléments du mur, bref J’ADORE !

Pour ce qui est des étagères, on avait trouvé une inspiration sur Pinterest qui nous plaisait énormément : des planches de bois posées sur des supports muraux, des sortes de patères murales. Je n’ai aucune idée du nom que ça peut avoir par contre.

Après quelques brocantes, c’est en vide grenier que ma mère a trouvé les petites pépites, à 10 euros l’unité. Une super affaire ! Il me semble que ce sont des supports anciens qui proviennent d’une église.

Les supports étaient de couleur bois, on les a donc peint en blanc. Une fois que c’était bien sec, petit coup de papier à poncer pour leur donner un côté ancien abimé à certains endroits.

Pour les planches, comme pour le meuble, ce sont des vieilles planches trouvées chez une connaissance qui n’en avait pas besoin (mais vous en trouverez sur le bon coin ou en brocante aussi). Je les voulais très foncées, comme le plateau du meuble, et que ça ressorte le plus possible sur la volige blanche.

Pour en arriver à ce résultat :

  • Elles ont été lavées avec de la lessive St Marc et rincées plusieurs fois et bien sûr on laisse sécher après.
  • Avec le bois clair de départ, trois couches de brou de noix (dilué dans de l’eau) ont été nécessaires pour avoir cette couleur foncée.

Les supports muraux ont ensuite été fixés à la volige avant que celle-ci soit fixée sur les tasseaux. C’est donc ça le secret du pourquoi on ne voit pas les fixations sur les supports justement. Ça n’aurait pas été très joli de voir des vis sortir des supports. On a donc dû tout calculer en hauteur et en largeur où seraient exactement fixées les étagères pour ensuite poser les patères aux planches avant qu’elles soient installées.

Je vous laisse voir à la fin de l’article toutes les photos avec le rendu final, qui est vraiment encore plus beau que ce que j’espérais !

En face de ce pan de mur qui a été complètement refait, il y a la partie four et évier. Comme je vous disais, s’il y avait eu quelque chose en mauvais état à refaire, j’aurai certainement mis un évier et un plan de travail différent mais tout étant déjà très bien fait je n’y ai pas touché. On a juste installé une étagère. La planche de bois a été travaillé de la même façon qu’expliqué un peu plus haut.

Concernant les supports muraux, se sont des équerres en métal ancien trouvées en brocante et peintes en noir. On les a fixés au mur avec des vis tout simplement. L’idée était d’habiller le mur et de pouvoir y poser d’autres choses comme des livres de cuisine, de la déco et encore des bocaux (oups).

On a également rajouté un support vintage pour y mettre les éponges et que rien ne traine autour de l’évier et du liere qui vit sa meilleure vie dans un ancien pot pour habiller le coté du mur. Quelques babioles à droite à gauche et le tour est joué. Ça fait des rangements supplémentaires et la touche déco vintage y est !

Et justement des supports et rangements c’est ce qu’on a ajouté au fil des mois après avoir fait plusieurs brocantes. Au fur et à mesure du temps, on a trouvé des objets qui nous plaisaient à rajouter à droite à gauche. Cela ne se fait pas en quelques jours, c’est pour ça que j’actualise mon article puisqu’il y a toujours des petites nouveautés que l’on déniche par ci par là. Mais au bout d’un an, on arrive à une cuisine vraiment aboutie en terme de déco, avec des petits détails sympas un peu partout.

On a donc rajouté une petite étagère qui a permis de meubler un mur qui faisait un peu trop vide au départ, sur la droite du meuble en bois. Ça me permet de poser des boites et bocaux sur le dessus et de suspendre des ustensiles sur les crochets du dessous. J’adore le rendu !

Et pour terminer le tout, un support à torchons/serviettes a été installé sur le coté gauche du meuble. Pour aller avec, j’ai enfin investi dans de jolis torchons et serviettes en lin. J’en suis super contente, vous les trouverez ici : SERVIETTES EN LIN. Je les ai pris en plusieurs coloris puisque les prix sont dégressifs en prenant des lots. Si vous cherchez d’autres couleurs, voici une sélection qui devraient vous plaire :

Et la dernière pièce déco que j’avais envie d’installer et qui est ma préférée, trop originale c’est ce support pour ranger les couteaux. Au début, je pensais mettre une plaque aimantée en métal toute simple et finalement ma mère a trouvé en brocante quelque chose d’encore plus beau : d’anciens aiguiseur affuteur d’époque pour lames de rasoir. On l’a détourné de cette manière puisqu’il y a deux fentes dans lesquelles on peut glisser facilement des couteaux. Et c’est pratique, en un coup d’oeil je vois les couteaux que j’ai à dispo et en plus, le rendu sur le mur est canon ! J’ai jeté un oeil sur ebay et on en trouve plusieurs très sympas si jamais vous en cherchez :

Beaucoup de questions reviennent régulièrement concernant ma hotte. Elle était déjà là a mon aménagement. Et oui entre le carrelage et la hotte, vous voyez que l’ancienne propriétaire avait plutôt bon gout ! J’ai eu de la chance qu’elle ai installé une hotte comme ça. Déjà pour le côté décoratif puisqu’on se le dise une hotte de base, c’est moche ! Mais celle-ci est assez originale et s’intègre parfaitement à la déco. Côté efficacité, elle est très bien, il y a plusieurs niveaux d’aspiration, vraiment j’en suis ravie ! Je l’ai trouvé en plusieurs coloris juste en dessous si ça vous intéresse, c’est exactement le même modèle que le mien :

Pour ce qui est de la lumière dans la cuisine, il y a seulement une lampe sur le mur au dessus de la hotte, mais c’est suffisant. Pour ajouter un côté vintage, j’ai déniché sur une brocante à Nantes une vieille lampe de bateau qu’un monsieur avait rénové et qui était complètement utilisable en l’état, je l’avais payé 20 euros dans mes souvenirs, une super affaire ! J’adore ce genre de luminaire, ça apporte vraiment du cachet à une pièce. Je vous ai trouvé quelques pièces similaires :

On termine cet article avec la partie vaisselle et rangements ! Pour les rangements comme vous avez pu le voir, j’ai choisi de mettre toutes sortes de contenants sur mes étagères : des pots en verre de la marque Le Parfait, et diverses boites trouvées en brocante. C’est assez courant de trouver des pots comme ça en brocante pour vraiment pas cher du tout. En général, à 1 ou 2 euros. Donc fouillez, vous vous ferez une petite collection pour trois fois rien. N’hésitez pas à varier les tailles, les formes, c’est vraiment cet assemblage de pots différents qui va donner un côté rétro à vos rangements.

En plus d’être joli en déco, utiliser des bocaux me permet de réduire les déchets et d’avoir le moins d’emballages possible. Vous pouvez même les amener avec vous en magasin pour les re-remplir en vrac. Je mets vraiment tout ce que je peux en bocaux, mais principalement les ingrédients secs qui se conservent bien plusieurs mois : farines, sucres, épices, féculents etc… Vous trouverez juste en dessous une sélection de bocaux repérés sur les eshops :

Pour ce qui est de ma vaisselle, beaucoup de choses trouvées en brocante, vides greniers, mais aussi des pièces plus modernes comme mon grille pain et ma bouilloire SMEG, mais encore des couverts dorés H&M ou des bols Degrenne. Voici tous les liens :

Voilà, je pense vous avoir tout dit (ou presque) sur ma cuisine ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire. Et puis je vous laisse avec pleins de photos de cette pièce que j’aime beaucoup trop 🙂

Partager:

17 Commentaires

  1. 3 mars 2019 / 21 h 38 min

    Super article !
    Je suis bluffé par le meuble que vous avez retravaillé ! Jamai j’aurais réussi à l’imaginer aussi beau en le voyant d’origine ! Tu as un vrai talent !

    ta cuisine est vraiment superbe. Ça me donnerais presque envie d’y cuisiner des plats pendant des heures !

    Pleins de bisous

  2. Lesfillesdavil
    3 mars 2019 / 21 h 39 min

    Bravo et magnifique travail d’équipe avec ta maman, ta cuisine à une très belle personnalité, elle donne envie de venir faire la cuisine. MERCI pour les infos de restauration du meuble et des blanches .bisous

  3. 3 mars 2019 / 21 h 51 min

    Un grand bravo à toi et ta maman, le rendu est vraiment beau et surtout unique !
    Ça donne envie d’aller chiner en brocante et en dépôt-vente pour se créer un intérieur avec du charme 🙂
    Merci de nous partager tout ça. Hâte de voir les autres pièces ! Bisous xx

  4. Pryscilia
    3 mars 2019 / 21 h 55 min

    Juste Canon!!! D’habitude je suis très moderne, laqué et cie mais là… je suis carrément tombé amoureuse de ta cuisine

  5. Lili B Home
    3 mars 2019 / 21 h 56 min

    Une cuisine vraiment superbe qui ne ressemble à aucune autre ! Bravo pour le choix des matières et des couleurs…
    Je suis curieuse..que ce cache t’il dans l’espace arrière de la cuisine où il y a deux petites verrières ?
    Belle soirée Floriane

  6. Marion
    3 mars 2019 / 22 h 01 min

    Super article , ta cuisine est juste canon. Le buffet quelle idee , whaou . Ta maman à de supers idees , magnifique.

  7. Amandine
    3 mars 2019 / 23 h 09 min

    Je ne vais pas faire dans l’originalité mais wouhaou! Le résultat est splendide! Cela crée vraiment un espace chaleureux et comme le disent certains commentaires précédents « d’y rester des heures à cuisiner ».
    Il est vrai que le travail fait sur le gros meuble noir, est blufflant! Tous ces meubles et objets chinés, cela donne vraiment une âme à ta cuisine.
    Bravo pour le travail accompli aux côtés de ta maman.
    Bonne soirée 🙂

  8. 4 mars 2019 / 9 h 52 min

    Superbe ! Ta maman a un grand savoir-faire en rénovation de meubles, c’est Top !
    Je refais ma cuisine d’été ce printemps, et je crois bien m’inspirer de tes étagères avec les bocaux 😉
    J’adore tes publications déco

  9. Gaëlle G
    4 mars 2019 / 10 h 19 min

    Magnifique et le meuble retapé, quel boulot. Quand on le voit au départ, il fallait quand même beaucoup d’imagination pour lui donner ce style et ce charme fou, bravo

  10. 5 mars 2019 / 15 h 07 min

    Très belle cuisine!!
    J’adore le fait qu’elle soit très déco mais aussi fonctionnelle, ce qui n’est pas toujours évident pour une cuisine.
    Ca donne envie d’aller préparer de bons petits plats 🙂

  11. 5 mars 2019 / 15 h 24 min

    J’adore ton comptoir ! Vous avez parfaitement redécorer ce meuble. Très bonne idée de laisser le bas ouvert pour un accès libre aux assiettes. Ce post est une vrai source d’inspiration !

  12. THENAISY
    7 mars 2019 / 16 h 44 min

    JUSTE MAGNIFIQUE, j’adore bisous

  13. Lorraine
    9 mars 2019 / 12 h 54 min

    Hyper interessant d’avoir les différentes étapes de travail sur les meubles et objets que vous retapez avec ta Maman, c’est super intéressant et inspirant surtout. Fan de brocante, j’ai pourtant du mal à façonner les choses à ma façon ensuite, donc tu m’ouvres des horizons et je t’en remercie ! Hâte de voir la suite en détails 😉

  14. marthe huchette
    18 mars 2019 / 14 h 56 min

    Digne d’un magazine déco ! Magnifique et intimiste!

  15. Cytochalasine
    8 mai 2019 / 20 h 28 min

    Bonjour j’@dore. Bravo le meuble buffet a été arrangé avec bcp d’ingéniosité et de goût. BRAVO. .. et le détournement des « patères » inspirant. Je garde l’idée.
    Hâte de voir vos prochaînes créa.

  16. Adeline @liaroha
    14 mai 2019 / 19 h 49 min

    Coucou Flo,
    J’ai très envie de faire comme toi dans ma cuisine avec le bois de volige, mais pourrais tu me dire pourquoi tu as pris un bois non traité ? Dans les grandes enseignes ils sont tous traités. Merci d’avance belle fin de journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 1134 to the field below: