LOS ANGELES

Ahhhhh Los Angeles, les avis sont assez tranchés sur la ville, soit on l’aime ou on la déteste ! J’y étais venue une semaine il y a presque deux ans. J’étais restée un peu sur ma fin car L.A n’était pas une destination qui m’attirait de base mais plutôt l’ouest américain en général et surtout les parcs. Donc je pense que je ne l’ai pas apprécié à sa juste valeur la première fois. Cette fois-ci, il me tardait de la découvrir de nouveau mais plus longtemps et je dois dire que je suis tombée IN LOVE de la ville. L’ambiance, les gens, le soleil, la vibes, j’ai ADORÉ !!!!

L.A c’est la capitale mondiale de la musique et du cinéma. C’est aussi la deuxième plus grande ville des Etats-Unis après New-York. Elle fait 12 fois la taille de Paris, alors je vous assure il y a de quoi faire ! C’est la ville où vous pouvez être dans les montages en peu de temps mais aussi à la mer très rapidement. C’est le point de départ ou le point de chute idéal pour un road trip dans l’ouest américain dont je vous parle dans cet article d’ailleurs. Que ce soit pour 2-3-4 jours ou deux semaines, impossible de vous ennuyer ici.

Vous retrouverez dans cet article les infos pratiques, mes recommandations quartier par quartier, les principales visites que j’ai aimé, les bonnes adresses pour manger, sortir, boire un verre, les logements que j’ai aimé, etc.

C’est parti, je vous emmène avec moi à la découverte de L.A !

  • DOCUMENTS : Il vous faudra un passeport valide pour entrer sur le territoire et un ESTA. La demande est à faire en ligne au moins 72h à l’avance. L’ESTA est valable deux ans et coûte environ 14 dollars.
  • VOL : Comptez 11h de vol depuis Paris. Norwegian est la compagnie que j’ai prise, c’est du low cost mais il y a tout ce qu’il faut. Pensez à prendre à manger avant le vol, c’est en supplément sinon. Ah oui, et ils ne rigolent pas avec les valises, attention à l’excédent ! 15 euros le kilo supplémentaire.
  • AÉROPORT DE LAX : pour quitter l’aéroport en Lyft ou Uber, il faut prendre une navette gratuite qui vous amène jusqu’à une plateforme dédiée pour les chauffeurs. Les véhicules ne sont plus autorisés dans l’aéroport. Bon à savoir, ça évite de les attendre à un endroit où ils ne viendront jamais.
  • CONNEXION INTERNET : si vous n’avez pas de forfait international valable aux USA, je vous recommande d’acheter une carte prépayée Free à 29,99 euros avec 25 go d’internet (forfait valable un mois). Vous pouvez la commander en ligne ou en magasin avant votre départ. C’est vraiment l’idéal pour avoir accès à internet quand vous le souhaitez. Si vous enlevez votre mode avion sans forfait américain, comptez un hors forfait de 60 euros sans même faire quoique ce soit, donc ça vaut le coup de s’organiser en amont pour éviter ça.
  • MONNAIE : Dollar Américain. Il y a des ATM partout pour retirer. Mais partez avec un peu d’argent si vous y pensez pour éviter les frais bancaires qui s’appliquent à chaque retrait.
  • DÉCALAGE HORAIRE : -9h par rapport à la France.
  • TRANSPORTS : Si vous restez sur Los Angeles, je vous recommande plutôt de circuler en Uber ou en Lift. Lift c’est le plus commun même, c’est ce qu’on a le plus utilisé, plus rapide et moins cher je trouve.
  • Il vous faudra des adaptateurs US pour les prises.
  • Laissez des tips (pourboires) sous peine d’être mal vu ! C’est très commun ici, les additions sont données sans les tips, il faut donc les rajouter à chaque fois. Comptez environ 15-20% en plus.
  • Payez votre parcmètre. Ici ils ne rigolent pas avec le stationnement, si vous ne payez pas, l’amende risque d’être salée.
  • Ne traversez pas n’importe où. Contrairement à chez nous, les piétons ici respectent la signalisation, et d’ailleurs l’amende peut très vite monter aussi, si vous croisez la police.

Il n’y a pas d’hiver à proprement parler, le soleil brille très souvent à Los Angeles, car la ville bénéficie d’un climat méditerranéen tempéré.

Les étés sont chauds (environ 30 degrés), et les hivers les températures peuvent descendre jusqu’à 15 degrés.
Nous y étions pendant l’hiver et bien que le soir il faisait assez frais. La journée, il faisait bon s’y balader et parfois même bien chaud au soleil. On est revenu bien bronzées.

Le choix de la saison dépend aussi si vous faites un road trip dans les parcs. À cette saison, janvier, il y fait très froid, on y a même vu beaucoup de neige, c’était dingue ! Si vous y venez à cette période, il vous faudra prendre de tout dans votre valise : des petits shorts pour LA, et des gros pulls et manteaux pour les parcs.

En tout cas, sans regret pour le choix de cette période. C’est plutôt calme en novembre, décembre, janvier, février et mars et il y a beaucoup moins de touristes qu’en haute saison et un joli temps californien. C’était vraiment surprenant de découvrir les parcs sous la neige. Évidemment, on a pas pu faire certaines randonnées, car nous n’étions pas équipées pour le froid, mais on était vraiment seules, on a adoré !

En plus, les prix sont moins élevés à cette période donc que du positif !

Plusieurs solutions s’offrent à vous si vous restez sur Los Angeles :

Prendre des Uber ou des Lyft :

Pour ces quelques jours à L.A j’ai préféré opter pour Lift pour plus de confort et ne pas penser toujours à la voiture : ne pas oublier de payer le stationnement, revenir avant la fin de celui-ci, où faire de l’essence, etc. Niveau coût, en prenant des Lyft tous les jours, il faut compter environ 100 euros par jour. Niveau budget, je pense que c’est possible que ce soit plus avantageux que la voiture car le prix peut vite monter (location, essence, parkings, etc).

Je n’ai pas utilisé le bus ou le métro donc je ne peux pas vous renseigner sur le sujet.

Louer une voiture :

Si vous souhaitez louer une voiture, les parkings sont bien présents dans la ville mais assez chers, et surtout la circulation c’est une vraie galère ! Des bouchons partout surtout aux heures de pointe. Pour votre séjour à LA, je vous conseille plutôt de vous véhiculer en Lyft.

Si vous partez en road trip dans l’ouest américain, il vous faudra bien sur une voiture. Nous l’avons loué le jour de notre départ sur BSP auto, qui est un comparateur de location de véhicule. Si vous êtes en haute saison, je vous conseille de vous y prendre à l’avance mais dans notre cas, nous avons préféré attendre le dernier moment pour avoir les tarifs avantageux de dernières minutes, ce qui fut le cas : pour 8 jours nous avons payé 190 euros. Nous avons eu une Hyundai, tout ce qui a de plus classique, avec une boite automatique, très commun au USA.

Pour sillonner les parcs, un modèle intermédiaire c’est largement suffisant. Pas besoin de prendre un 4×4 ou modèle supérieur. Les routes sont tout à fait normales, il n’y a pas de pistes à emprunter.

Pour louer une voiture, il vous faut :
  • Un permis de conduire français datant de plus d’un an,
  • Le conducteur doit avoir minimum 21 ans,
  • La carte bancaire qui a servie au moment du paiement doit absolument être au nom du conducteur,
  • Le permis de conduire international n’est pas obligatoire.

Los Angeles est une grande ville, vous aurez l’embarras du choix niveau logements ! Si vous venez en haute saison, prenez-y vous à l’avance tout de même pour espérer trouver des logements à bon prix. Votre budget logement peut vraiment passer du simple au triple suivant le type d’hébergement que vous choisissez et sa location. Les hôtels à prix raisonnables se trouvent principalement dans le quartier de Downtown, c’est là que nous avons logé pendant presque tout le séjour.

Choisir son quartier :

Si je devais vous conseiller quelques quartiers où dormir pour une semaine par exemple, je vous dirais :

  • Venice Beach : 2 nuits pour s’imprégner de l’ambiance, c’est l’idéal. Vous êtes proches de la mer donc c’est sympa, mais très éloignés du centre ville (comptez 20-30 minutes en voiture).
  • Downtown : Ce n’est pas le quartier le plus chaleureux. Certes, la nuit il vaut mieux éviter certaines rues mais moi j’ai quand même apprécié et je ne me suis pas sentie en insécurité comme j’ai pu avoir des retours de certains d’entre vous. Mais évidemment tout ça est propre à chacun. Il y a des hôtels avec des rooftop de dingue, des buildings de partout (un petit New-York), toutes les commodités qu’il faut et surtout les prix sont abordables par rapport à la qualité des hôtels.
  • West Hollywood : Vous êtes vraiment central pour bouger. Le quartier est assez touristique et branché. Il y a de bonnes adresses et il y fait bon vivre. Comptez un budget plus important tout de même pour s’y loger.
  • Silverlake : le quartier est vraiment chouette, pas mal de bonnes adresses pour manger et faire du shopping. C’est calme et il y a une bonne vibes bohème avec les friperies, disquaires, etc.

Suivant vos envies et votre budget, vous pouvez louer un Airbnb, réserver des chambres d’hôtels, aller en auberge de jeunesse, etc.

Sur quelle plateforme réserver ?

Pour notre séjour, j’ai principalement réservé des hôtels sur HotelTonight ou Airbnb. D’ailleurs, j’ai des codes promos pour chacun d’entre eux si ça vous intéresse !

HotelTonight : j’ai découvert l’application pendant mon séjour là-bas et j’adore ! C’est un sacré bon plan, et je pense l’utiliser à chacun de mes déplacements désormais. C’est une application qui permet de trouver des chambres d’hôtel à prix réduits. Cela favorise les réservations en dernière minute car l’appli propose des réductions très importantes sur le tarif de base.

-20 euros sur votre réservation
avec le code FLOLST

Airbnb : Comme à chaque voyage, je suis une adepte d’Airbnb, c’est vraiment l’idéal je trouve pour s’imprégner de la ville comme si vous y viviez. On y trouve des logements vraiment cools et pour pas trop cher. Que ce soit une chambre chez l’habitant ou un logement entier, vous trouverez forcément votre bonheur à Los Angeles.

-25 euros sur votre réservation
avec le lien : https://abnb.me/e/inOQAKgPj3

Hotels testés et approuvés

Durant mes deux voyages à Los Angeles, j’ai pu testé pas mal d’hôtels vraiment sympas que je vous recommande les yeux fermés :

THE LINE HOTEL : C’est un superbe hôtel design situé dans Korea Town, entre Hollywood et Downtown. Ce n’est pas le moins cher, mais ça vaut le coup d’y passer 1 ou 2 nuits en prenant une suite avec vue sur les lettres d’Holywood, le réveil est incroyable. L’hôtel abrite aussi un speakeasy (un bar clandestin, très tendance là-bas) : Break Room 86. À ne pas louper il est vraiment chouette et il y a même des petites salles de karaoké cachées derrière des portes secrètes.

FREEHAND HOTEL : Situé à Downtown, j’y ai passé la majorité de mes nuits là-bas. Le rapport qualité-prix est vraiment top. Les chambres sont bien décorés et spacieuses. Pour les budgets plus réduits, c’est aussi une auberge de jeunesse donc vous avez des dortoirs partagés à des prix vraiment abordables. Gros plus pour le rooftop avec la piscine (on peut y fumer d’ailleurs ce qui est très rare à Los Angeles, et pourtant bien appréciable avec un verre à l’apéro). Il y a tous les commerces nécessaires autour.

HOXTON : Situé aussi à Downtown, c’est dans la même veine que celui de Paris : TRÈS CANON ! Hyper bien décoré, on s’y sent vraiment très bien, je vous recommande d’y manger c’est excellent. Le rooftop est génial aussi, les cocktails délicieux au bar et il fait bon chiller autour de la piscine le matin ou le soir pour le sunset.

THE CADILLAC HOTEL : Situé entre Venice Beach et Santa Monica, c’est un hôtel sans prétention situé sur la promenade. Le rooftop est sympa aussi et certaines chambres donnent sur la mer. On est pas sur le même standing que les précédents, mais il est bon marché pour le coup ! Pour trouver un hôtel design et un peu ++ dans le coin, il faut y mettre bien le prix, c’est plus cher ! Dans le quartier, je vous conseillerai plus de louer un Airbnb, j’en ai vu des très charmants.

FREEHAND

Los Angeles déborde de bonnes adresses, et on en testé quelques unes ! Que ce soit pour manger, sortir boire un verre ou faire la fête, la ville a des pépites à offrir !

POUR MANGER….

Côté food, beaucoup de brunchs, vous vous en doutez ! J’adore ça ! Mais pas que ! Des enseignes connues et moins connues, j’espère que vous trouverez votre bonheur pour un futur voyage !

  • Shake Shack : un fast-food bien connu là-bas qu’on trouve dans tous les quartiers il me semble ! Ce n’est pas de la grande cuisine mais il fait toujours plaisir en arrivant d’un long vol ou avant de repartir puisque c’est une enseigne qu’on ne trouve pas en France. Meilleur que Macdo, je vous conseille le shrump burger, c’est le végétarien. Comme son nom l’indique, il est garni d’un champignon farci au fromage fondu, une tuerie. Pour être sûr d’avoir assez, optez pour des frites au cheddar bien sûr.
  • Whole food : Très connu également aux US, c’est une enseigne de produits bio. C’est un supermarché, mais on y trouve aussi et surtout un salad bar géant dans chacun d’entre eux ! Après y avoir mis un pied, je vous assure, vous n’aurez plus du tout envie d’aller au restaurant le soir. Le concept est simple : vous avez une multitude d’ingrédients chauds et froids au choix, des plats fraichement cuisinés, des sauces, etc, que vous composez à votre bon coeur et que vous rassemblez dans une box. On a donc passé nos soirées à manger des salades fraiches composées et des pâtes vegan (parce qu’elles sont délicieuses !!!!).
  • Eggs Slut : On fini avec les chaines avec la découverte de ce séjour : Eggs Slut. Une enseigne aperçue dans quelques quartiers (Downtown au Grand Central Market, à côté du signe Venice et même à Las Vegas), et à chaque fois il y avait foule. On a donc décidé nous aussi de faire la queue pour voir ce que ces sandwichs aux oeufs avaient de si spécial. Effectivement, ils sont très très bons ! Je vous conseille le Fax avec supplément avocat et bacon. Il parait assez petit, mais il vous calera pour un petit moment !
  • The Standard (Hollywood) : On trouve beaucoup de brunchs dans les hôtels à LA et celui du Standard Hôtel vaut le détour. Déjà pour la déco, très design et années 70, c’est assez étonnant quand on y arrive. Les jus, tartines d’avocat et gaufres y sont délicieuses. On y resterai bien quelques heures de plus profiter de la piscine en plein soleil.
  • Sibling Rival au Hoxton (Downtown) : Je vous recommande grandement le restaurant du Hoxton. Déjà la déco du restau, tout comme celle de l’hôtel est dingue : du marbre, beaucoup de touches végétales et une belle lumière. On y mange très bien. Mention spéciale pour le Breakfast Burrito que j’ai mangé, délicieux et pour les gaufres ! Tout le monde s’est régalé !
  • Blu Jam Café (Downtown) : ALERTE BRUNCH DE OUF ! Il était dans beaucoup de recommandations sur LA et surtout situé à Downtown, donc impossible de ne pas y aller. On y va clairement pas pour la déco ou la présentation, ça n’a rien de dingue, mais dans l’assiette c’est un régal ! On y a mangé de délicieux oeufs Benedict et ne partez pas sans gouter leur spécialité : le french toast pané aux Corn Flakes avec des fraises et de la crème anglaise.
  • The Butcher’s Daughter (Venice) : Situé sur Abbot Kinney Blvd, c’est une des adresses les plus tendances de la ville. Le menu est presque exclusivement végétarien, les jus de fruits sont délicieux, leur granola à la coco se mangent sans fin et les oeufs Benedict aussi. L’attente vaut le coup, ne loupez pas cette adresse !
  • Café gratitude : On en trouve 3 ou 4 à travers Los Angeles. Testé et validé lors de mon premier séjour, on s’était régalé. Tout ce qu’il faut pour un bon brunch, l’accueil est très sympa et la déco aussi !
  • Carrera Café (Hollywood) : Le petit passage obligé si vous passez sur Melrose. Ils sont spécialisés dans l’illustration sur la mousse des latte, et vous écrive ou dessine les plus folles envies sur votre café !
  • Millie’s café (Sylverlake) : Si vous êtes dans le coin, ne fuiyez pas à la vue de la file d’attente, ça tourne très vite. Vous pourrez manger de très bons oeufs, et des gaufres et pancakes de folie ! Evitez les jus par contre, ils ne sont pas pressés mais industriels, dommage ! Mais le reste est très bon.

POUR BOIRE UN VERRE, FAIRE LA FÊTE…

À Los Angeles et plus principalement à Downtown, on trouve pas mal de rooftops très sympas pour commencer ou passer la soirée ! Attention, à noter, c’est plutôt étonnant, et il faut le savoir si vous sortez, les soirées finissent très tôt. Le weekend, ne soyez pas surpris de voir des gens commencer leur samedi soir à 17h et boire des cocktails. Les boites de nuit ferment à 2h donc forcément, il faut s’adapter. À partir du moment où la nuit tombe, 17h donc, ça s’ambiance !

  • FREEHAND : Une très bonne adresse pour boire un verre à Downtown ! On a pas eu besoin de chercher loin puisque c’était notre hôtel. Vous assisterez au coucher du soleil au milieu des buildings mais la lumière est vraiment canon et la vue aussi. Le gros plus de ce rooftop c’est que vous pouvez fumer ce qui est interdit sur la plupart des rooftops. Et le petit cocktail cigarette, on sait comment il est appréciable. Dans les autres il faut descendre.
  • ACE HOTEL : Vous pouvez accéder au rooftop sans séjourner à l’hôtel et gratuitement pour profiter de la terrasse. Et c’est comme ça partout c’est top. La vue est vraiment sympa du ACE, et la terrasse très belle ! Un peu dommage qu’ils servent des cocktails à 15 euros dans des verres en plastique… Il est aussi situé dans le quartier de Downtown.
  • MAMMA SHELTER : Situé dans le quartier d’Hollywood, si vous connaissez un peu cette chaine d’hôtel, vous ne serrez pas surpris. La déco est vraiment très canon, les cocktails super bons, ça donne envie de rester là plusieurs heures entre amis. Un gros building se construit juste là où le soleil se couche, c’est con ahaha, mais les lumières sont quand même très très belles.
  • HOXTON HOTEL : Il fait partie des hôtels dans lesquels j’ai séjourné, c’est comme ça que je l’ai découvert d’ailleurs. Le coin bar et les cocktails sont très bon, et la vue du coin piscine vous offre un très beau coucher de soleil.
  • POPPY : Passons aux boites de nuit ! Nous avons testé le Poppy pour notre première soirée. C’est une boite qui ouvre de 23h à 2h et située à West Hollywood, c’est là que vous trouverez quasiment tous les nightclub un peu réputé. La musique est vraiment cool. Bon la fréquentation, c’est un peu m’as-tu-vu clairement, c’est très américain, très too much mais franchement pour une soirée c’est vraiment drôle, ça vaut le coup.
  • THE HIGHLIGHT ROOM : Dans le même style que le Poppy mais avec un vue de dingue à 360° sur les alentours en plus. L’entrée est gratuite mais comptez 15-20 dollars pour boire un verre, ça pique un peu. On a survalidé la musique et l’ambiance. Pour le reste, toujours très américain, on se croirait dans une soirée de débauche dans nos séries pref ahaha !!! Ne soyez pas étonnée de voir tout le monde fumer de la weed dans ce genre de soirée, c’est très commun, mais très étonnant au début !
  • NO VACANCY : Bon après avoir évalué la qualité des soirées de la jeunesse dorée d’Hollywood, on s’est tourné vers des lieux qui nous ressemblaient plus. Et on s’est mis à la recherche de speakeasy, un genre de bar clandestin américain, particulièrement répandu lors de la Prohibition (période au cours de laquelle la vente d’alcool était interdite dans le pays). Celui-là étaient vraiment chouette. Situé à Hollywood, c’est une sorte de manoir (gratuit pour y rentrer comme quasiment tous les lieux que l’on a fait). On y découvre le bar après avoir passé plusieurs portes secrètes. L’ambiance est trop chouette, il y a même une terrasse extérieur où tout le monde danse, avec un feu de cheminée, des loupiotes partout. Une sacrée expérience. Ça ouvre à 20h jusqu’à 2h.
  • BREAK ROOM 86 : Comme je vous le disais, il se trouve dans l’hôtel THE LINE. On y accède par le côté gauche de l’hôtel dans une petite rue. Pour y rentrer, une hôtesse vous fait traverser les cuisines et vous arrivez devant une porte cachée. J’adore l’idée ! Une fois à l’intérieur, l’ambiance est tamisée, les cocktails très bons et si vous voulez, vous pouvez faire un karaoké, enfin si vous trouvez les portes pour y accéder.
ACE HOTEL

Vous avez les hôtels, les bonnes adresses, toutes les infos pour partir. Maintenant vous allez me dire : qu’est-ce qu’on fait à Los Angeles ?
Plusieurs d’entre vous me demandaient s’il y avait vraiment de quoi faire sur plusieurs jours ! Et la réponse est oui bien sûr ! Si vous souhaitez y passer qu’1 ou 2 jours, vous n’allez peut-être pas trouver ça terrible.

La ville est très très grande, il est impossible de tout voir en 2 jours et ça peut être frustrant. Les distances sont très longues aussi. Pour vous donner une idée, Los Angeles c’est 12 fois la taille de Paris donc… Pour vraiment vous mettre dans l’ambiance et voir les spots principaux, je dirais que l’idéal c’est d’y passer une semaine. Si vous intégrez la visite de la ville dans un road trip, le mieux c’est de revenir sur Los Angeles à la fin pour chiller et profiter avant de rentrer en France. Bon et alors, on fait quoi à Los Angeles ?

PASSER UNE JOURNÉE À UNIVERSAL STUDIOS

Je l’avais fait il y a deux ans avec Ninon car c’est une grande fan de ciné et parcs, c’est quelque chose qu’elle voulait vraiment faire. Moi, pas du tout ! Je ne suis pas très parc d’attractions, avec le temps je suis de plus en plus trouillarde, mais à mon grand étonnement, j’ai adoré cette journée ! Donc que vous soyez fan ou non, je vous conseille vraiment d’y passer une journée. Ce n’est pas qu’un parc, pour le coup ça mêle vraiment attractions et visite de studios de cinema et il n’y a pas beaucoup d’attractions à sensations fortes. Nous avions acheté les tickets 1 day, dans mes souvenirs c’était environ 100 euros pour la journée complète.

On avait adoré The Wizarding Wolrd of Harry Potter, pour les fans, je pense que vous allez surkiffer ! C’est vraiment bien fait et très réaliste ! L’attraction The Walking Dead envoie vraiment aussi, d’ailleurs je suis sortie en ayant un peu fait pipi dans ma culotte MDR !!!! Ça fait vraiment flippé ! Jurrassic Park c’est trop cool aussi et j’ai adoré The World-Famous Studio Tour, le tour en petit train qui permet de découvrir tous les secrets des tournages. On y découvre les décors de nos films et séries préférés et surtout ceux de Desperate Housewife, J’ADORE !

Vraiment une chouette journée à ne pas louper, pour les petits comme pour les grands, j’en garde de très bon souvenirs !

DÉCOUVRIR LE QUARTIER DE VENICE, SANTA MONICA EN DEUX JOURS

Quand on pense à Venice, c’est vraiment la slow life, la vraie vie à la Californienne, les canaux, le pier de Santa Monica, les boutiques sur Abbot Kinney, les palmiers, le soleil. Je vous conseillerai de passer deux jours dans le quartier pour faire vraiment le tour et avoir le temps de profiter sans vous presser. Après c’est bien sûr faisable en 1 journée, mais pendant les vacances on n’a pas envie de courir partout, n’est-ce pas ? Alors 1 nuit, 2 jours, c’est l’idéal vraiment ! Je vous conseille de faire ce quartier plutôt à la fin de votre voyage, pour profiter sans vous presser et en plus vous serez à l’aéroport en 20 minutes.

Arpenter les canaux de Venice

À faire le matin quand il y a moins de monde ou le soir pour les belles couleurs du sunset. Personnellement je l’ai fait très tôt le matin, et c’est vraiment bien, il n’y a personne et c’est très calme. Ce quartier a vu le jour parce que le propriétaire était fan de Venise en Italie, il a donc voulu recréer complètement l’ambiance. Il était beaucoup plus grand mais il a été réagencé car l’entretien coutait trop cher. Aujourd’hui il reste 4 canaux et les anciens bungalows ont été remplacés par de très belles villas. Elles sont toutes trop belles, on a qu’une envie s’y arrêter tous les 2m prendre une photo.

Se balader sur Abbot Kinney

C’est la rue commerçante la plus connue du quartier, proche de Venice Beach. On y trouve des spots très sympas pour boire un verre, prendre un brunch (c’est dans cette rue que vous trouverez Butcher’s Daughter dont je vous parlait plus haut). C’est aussi et surtout l’endroit idéal pour faire les boutiques, que des petits enseignes indépendantes dans un style très bohème, on adore ! Il y a aussi des petits tags un peu partout. N’hésitez pas à vous perdre un peu autour, ça vaut le coup.

Flaner à Venice Beach

Venice beach, c’est comme on se l’imagine : les cabanes bleues sur la plage, des surfeurs, des musclors qui s’entrainent torse nu, des spectacles de rue, des skateurs, bref le cliché par excellence et on adore ! J’avoue un peu déçue de ne pas avoir vu Mitch courir sur la plage mais je ne désespère pas, je reviendrais. Il y a vraiment une ambiance particulière qui donne envie de prendre son café, de s’assoir et de regarder les gens. Et bien sûr de prendre tout ce qui bouge en photo. C’est un endroit qui m’a beaucoup inspiré photographiquement parlant. Au lever du soleil, c’est vraiment à faire aussi, c’est super calme, avant que la journée démarre et que la plage s’anime.

Se promener jusqu’à Santa Monica

Je ne pensais pas, mais la promenade de Venice Beach à Santa Monica est assez longue ! Comptez 8km. Si vous avez l’occasion de faire un run sur la piste aménagée, vous verrez il n’y a pas meilleur endroit pour courir, le bonheur le matin sous le soleil. Vous pouvez également louer des vélos ou des rollers pour y aller. Vous arriverez au Pier, c’est la jetée de Santa Monica, où vous trouverez des manèges, la fameuse roue, et quelques restaurants.

Je vous conseille vraiment d’y aller au coucher du soleil, les couleurs y sont magnifiques, je vous laisse voir ça par vous-même. Un bien beau souvenir.

VISITER DOWNTOWN

Si vous êtes là quelques jours, ça vaut le coup de faire un tour dans le quartier de Downtown. Souvent écarté de la To Do List de LA, je trouve que c’est un quartier qui mérite vraiment la visite sur une demi journée ou plus si vous avez le temps.

Le Downtown des villes américaines c’est en général les bâtiments administratifs et de la finance. Et c’est le cas ici aussi à Los Angeles, mais pas que ! C’est un peu comme la City à Londres ou La Défense à Paris. C’est un quartier qui ne ressemble à aucun autre à LA. On y trouve beaucoup de musées (je n’en ai pas à vous recommander mais vous en trouverez sur internet), pleins de bars hyper sympas en rooftops comme je vous le disais plus haut, et une partie beaucoup plus historique. On y retrouve une ambiance un peu New-yorkaise avec tous ces buildings et l’architecture de certains d’entre eux.

  • Je vous conseille donc de commencer par découvrir Pershing square,
  • De vous arrêter ensuite au Grand Central Market. Vous y trouverez pleins de stands de cuisine, parfait pour le petit dej ou le lunch. On y trouve d’ailleurs un Egg Slut !
  • Passage obligé aussi par The Lazy Bookstore, une librairie incroyable dans laquelle on a envie de flâner des heures.
  • Vous pouvez passer dans Little Tokyo acheter quelques conneries dans les boutiques.
  • Finissez par découvrir le Art District. C’est une véritable galerie à ciel ouvert du Street Art. Les fresques sont incroyables, vous passerez facilement 2 bonnes heures à les photographier.
  • Ne repartez pas sans un passage au Medmen Store, véritable l’Apple Store du cannabis, légal ici aux US. C’est étonnant de voir tout le marketing qu’il y a autour, évidemment on est reparti avec une petite tablette de chocolat pour faire goûter aux copains !

DÉCOUVRIR LE GRIFFITH PARK

Le Griffith Park se trouve dans le nord de Los Angeles, entre Hollywood et Burbank. On y trouve le Griffith Observatory et le fameux signe Hollywood. Il existe plusieurs randonnées qui vous permettent de voir le signe au plus près, comme celle qui vous fait arriver derrière les lettres en 1 ou 2h de marche. C’est une randonnée que je n’ai pas pris le temps de faire mais qui à l’air très sympa.

En revanche, ça je l’ai fait à chaque fois, mais ne loupez pas le Griffith Observatory pour le coucher du soleil, c’est INCROYABLE ! C’est gratuit pour y accédez et faites-y bien le tour pour voir tous les points de vue. Si le temps vous le permet, vous aurez une vue dégagée sur toute la ville. Attention il y a vraiment foule pour le sunset, venez un peu à l’avance.

Vous pouvez vous garer au plus près sur un parking payant ou monter en navette, mais je vous conseillerai de vous garer en bas sur le parking gratuit et de monter à pied (environ 15-20 minutes de marche), puisque la circulation y est assez compliqué, il y a beaucoup de monde.

FAIRE DU SHOPPING À SILVERLAKE

Belle découverte de ce quartier que je ne connaissais absolument pas ! C’est un quartier résidentiel et branché. On y trouve de nombreux bars, restaurants, coffee shops, et boutiques vintages. Le quartier est traversé par une rue animée où on trouve la plupart des bars, disquaires et friperie : Sunset boulevard. On y a brunché au Milie’s Café avant de commencer à faire notre shopping ! Si vous aimez les friperies vintages mais aussi les petites boutiques indépendantes un peu bobo, vous n’allez pas être déçue. Vous y trouverez aussi une boutique Dr Martens en commençant la rue, j’y ai trouvé mon bonheur évidemment !

BON PLAN ! Ne loupez surtout pas le Flea Market de Silverlake. Beaucoup moins connu que celui de Melrose le dimanche, il n’en est pas moins intéressant. Celui-ci à lieu tous les samedis sur 2007 Reservoir St. à partir de 9h jusqu’à 16h. L’entrée y est gratuite et les prix sont vraiment raisonnables, une grande friperie à ciel ouvert où vous pourrez réellement faire de bonnes affaires. Les stands sont super mignons, bien agencés, l’ambiance y est très chill et agréable. Vous y trouverez des bijoux, des vêtements, et d’autres babioles, franchement c’est très sympa, j’y ai trouvé pas mal de choses et notamment une chemise en lin très belle à 20 euros.

ALLER JUSQU’À MALIBU

Si vous avez du temps, je vous conseille d’aller découvrir Malibu situé à l’ouest de Los Angeles. On sort vraiment de la ville et c’est agréable de s’y balader. Vous pouvez vous arrêter à Malibu Farms grignoter un petit bout et vous balader ensuite sur le pier. On ne l’a pas fait, mais n’hésitez pas à aller découvrir la plage El Matador à Malibu, elle a l’air vraiment très belle.

RÊVER À BEVERLY HILLS

L’une des images qui nous vient le plus en tête lorsqu’on pense à Los Angeles. C’est un quartier très touristique mais il y fait bon se balader. Vous pouvez découvrir la fameuse rue Rodéo Drive, qui regroupe toutes les boutiques de luxe mais honnêtement, il n’y a pas grand chose à voir. Faites un petit stop (ou pas) dans le Beverly Gardens Park pour voir le signe Beverly Hills, prenez votre petite photo de touriste et continuez votre chemin. Jusque là, je n’ai pas trouvé ce quartier fou, mais quand on a commencé à se perdre dans les rues, c’était chouette de voir les grandes maisons (de stars ?), les grandes rues de bordées de palmiers, exactement comme dans les films et les séries.

Vous pouvez même faire un petit stop au Beverly Hills Hotel, l’hôtel connu et très luxueux du quartier, un incontournable. D’ailleurs comme dans tous les hôtels, vous pouvez y rentrer sans être client et jeter un oeil, et même y déjeuner ou boire un verre si vous le souhaitez. Très honnêtement, c’est un quartier à voir si vous avez du temps, passez-y 2-3 heures mais ne vous y attardez pas non plus.

FAIRE LES BOUTIQUES SUR MELROSE

Dans les classiques de Los Angeles : Melrose Avenue ! C’est une rue commerçante très populaire qui s’étend de Santa Monica à Beverly Hills. Vous y trouverez des boutiques de designers mais aussi des grandes enseignes comme Urban Outfitters, il y a vraiment de tout et pour tous les styles. Je vous conseille de vous concentrer sur la partie où il y a les boutiques principales et les fresques de street art les plus connues qui longent toute une partie de l’avenue. Comme ça vous pouvez vous balader et faire quelques photos mais aussi faire du shopping ! Continuez la balade jusqu’au fameux bâtiment rose Paul Smith.

Le dimanche, vous avez le marché aux puces Melrose Trading Post à l’intersection de Melrose et Fairfax le dimanche. L’entrée est à 5 euros. Je ne l’ai pas fait mais il parait qu’il est chouette, bien que les prix soient assez élevés.

Voilà pour les visites et points d’intérêts essentiels pour moi à Los Angeles. Je n’ai pas mentionné Hollywood et ses fameuses étoiles mais je l’ai fais la première fois et j’ai trouvé ça très (trop) cliché, c’est une toute petite rue avec que des magasins de touristes, sans trop d’intérêt. Cela peut-être intéressant de le faire mais en visite guidée pour en apprendre un peu plus de l’histoire de ces lettres mais c’est tout, ne perdez pas votre temps à y aller selon moi.

Je pense vous avoir tout dit ou presque sur mes deux séjours à Los Angeles. J’espère que cet article vous sera utile pour un prochain voyage et on se retrouve très vite pour mon article complet sur le road trip ouest américain, de Las Vegas à Palm Springs en passant par les parcs. Hâte de tout vous raconter !

Partager:

9 Commentaires

  1. joyeux
    23 janvier 2020 / 11 h 04 min

    Super article ça donne envie d’y retourner 🙂

    Je voulais juste souligner que l’âge pour louer une voiture ou même conduire sur le sol américain dépend de l’agence de location.
    Âgée de 24 ans, je n’ai pas pu conduire là-bas …

    Hâte de lire la suite du road trip pour me rappeler des souvenirs:)

  2. Emilie
    25 janvier 2020 / 4 h 51 min

    Just landed in LA and lost luggage but who cares?. Can’t wait for tomorrow morning. Re-discovering LA for me, with my friend Coco. Thank you for the addresses and tips! Sounds great! Emilie!

  3. Meli
    27 janvier 2020 / 12 h 59 min

    Trop cool ton article!
    J’ai fait LA deux fois et la premiêre fois, j’avais pas trop kiffé autant la deuxiême fois 9 ans aprês j’ai vraiment aimé! J’espêre bien y retourner bientot!

  4. 29 janvier 2020 / 21 h 33 min

    hello Flo ! ton article est tellement complet que ça me « rassure » limite parce que je suis une insatisfaite, j’ai besoin de faire tout les « must do » et là je suis convaincue qu’en suivant ton guide je pourrais voir l’essentiel lors de mon voyage, merci encore et j’espère que tout se passe bien pour toi ma belle ! bisous et belle soirée 🙂

  5. Rousseau Vanessa
    3 février 2020 / 7 h 59 min

    Bonjour Flo, top ton article, trop hâte de pouvoir faire LA autrement qu’en escale un jour!!!
    Mais surtout hâte de découvrir ton article sur les grands parcs, mon rêve!!!!
    C’est pour quand stp?
    Merci…

  6. thenaisy
    12 février 2020 / 9 h 57 min

    coucou merci pour cette magnifique balade cela me donne trop envie d’y aller un jour !
    j’ai adoré ton article
    bisous

  7. ghita Sabri
    28 février 2020 / 10 h 24 min

    Merci pour cet article. Tellement complet. D’ailleurs j’habite en belgique: les prix des billets varient entre 550 euro et 800€ alors que quand j’ai regardé via le site que tu as proposé les prix sont à 350€!!! J’espère que tu fera une vidéo youtube pour le voyage!!!

  8. Naisse audrey
    2 octobre 2020 / 21 h 48 min

    Superb article Floriane! Merci pour tous ces bons plans, personnellement je vais imprimer ton article et l’embarquer dans ma valise ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 3861 to the field below: