L’épilation à la lumière pulsée : Le Lumea Prestige de chez Philips

Hello les filles ! J’espère que vous allez bien ?

Je vous retrouve aujourd’hui sur le blog pour parler poils, (oui oui so glam), mais c’est un sujet qui nous concerne toutes. D’ailleurs, vous êtes nombreuses à vous y être intéressées quand je vous en ai parlé sur les réseaux sociaux. J’utilise le Lumea Prestige de chez Philips depuis quelques semaines maintenant. L’envie donc aujourd’hui de vous faire un retour complet sur le sujet : Pourquoi j’ai commencé à l’utiliser, comment ça fonctionne, quels sont les résultats que j’ai obtenu et les réponses à toutes vos questions. Vous trouverez aussi un code promo à la fin de l’article pour celles qui me l’ont demandé. 

C’est parti, je vous dit tout !

Pourquoi j’ai commencé à utiliser le Lumea Prestige ?


Pour vous expliquer un peu le contexte, j’ai une peau normale, je me rase quotidiennement. J’ai de la chance avec ma peau qui réagit très bien au rasoir, elle est lisse et mes poils ne sont pas trop épais. Sauf que se raser une fois tous les jours ou les deux jours, c’est long, pénible surtout, et quand on y pense pas et que l’on oublie cette tâche quotidienne et rébarbative, on ose pas enfiler son maillot ni même lever les bras, gênant ! 

J’ai alors eu envie de me pencher sur le sujet de l’épilation définitive. Il y a six mois, j’ai commencé l’épilation en salon pour une seule et unique raison : me rendre la vie plus pratique ! J’ai donc fait une séance sur les jambes, mais malheureusement avec mes déplacements réguliers, difficile pour moi de positionner un rendez-vous 2 mois à l’avance et d’y être présente. J’espère arriver au bout de mes séances jambes pour vous faire un retour complet là-dessus et pouvoir vous faire un comparatif. 

Pour les aisselles et le maillot, j’ai donc décidé de tester une autre méthode, différente mais moins contraignante pour moi en testant le Lumea Prestige de la marque Philips. C’est un appareil destiné à une utilisation à domicile qui permet une épilation à la lumière pulsée

 L’épilation à la lumière pulsée : c’est quoi ? 


Avant toute chose, il est important de comprendre ce que c’est et comment ça fonctionne. Lumea c’est donc un appareil qui fonctionne à la lumière pulsée, une méthode d’épilation durable (et non définitive) qui permet de prévenir et ralentir la repousse des poils. Pour vous résumer un peu la technologie de la lumière pulsée sur le Lumea Prestige, la machine émet une lumière qui est envoyée à la racine du poil entraînant leur chute naturelle et à terme une quasi non-repousse de celui-ci. Le produit promet jusqu’à 92% de réduction de la pilosité après 3 séances, donc carrément prometteur ! 

 

Comment ça fonctionne ?


Avant toute utilisation, je vous conseille de bien lire la notice. C’est un appareil qui, quand même, au départ me faisait un peu peur, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. J’ai tout lu avec attention, j’étais donc plus sereine quand au démarre de mes séances.

Tout d’abord, avant de démarrer chaque séance, vous devez vous raser. Et d’ailleurs pendant l’ensemble de l’utilisation du Lumea, vous ne pouvez pas utiliser une autre méthode d’épilation que celle-ci. Je m’explique ! Quand vous démarrez le traitement, la lumière pulsée va affaiblir le bulbe du poil actuel, (entre chaque séance vous allez vous raser). Aux séances d’après, le bulbe existant va être encore plus affaibli, jusqu’à qu’il tombe. Si vous vous épilez à la cire par exemple, le buble va être arraché et un autre plus fort va se recréer.

Il faut donc se raser avant chaque séance et entre chaque bien sur. Etant donné que chaque séance est espacé de 4 semaines, l’idée n’est pas que vous ayez des poils, donc rasez-vous. Pour moi, ça a été facile puisque je me rasais déjà, donc je n’ai pas changé mon habitude.

Le Lumea possède 3 embouts, chacun adapté aux différentes parties du corps : corps (jambes, bras, ventre), maillot, visage (duvet) et aisselles. Ils se clipsent et se déclipsent hyper facilement. Chaque embout offre un flashage spécifique pour chaque zone traitée. Avant de démarrer chaque zone, pensez donc à utiliser le bon embout.

Une fois que c’est fait, vous n’avez plus qu’à démarrer ! L’appareil propose 5 réglages d’intensité suivant votre couleur de peau : de 1 à 5.
Il vous conseille le bon réglage grâce au capteur SmartSkin. Si une lumière blanche s’affiche sur le 5 par exemple, c’est que ce réglage vous convient et qu’il est prêt à flasher, sinon diminuez l’intensité.

Je fais le maillot et les aisselles donc la séance est hyper rapide, en 5 minutes c’est fait, puisque les zones à traiter sont petites.

Concernant le rythme des séances, il y a 4 séances à faire toutes les 2 semaines au départ. C’est la première phase. Ensuite, vous n’avez plus qu’à faire des retouches sur les zones traitées, à raison d’une séance toutes les 4 à 8 semaines suivant la repousse de vos poils.

Quels sont les avantages à son utilisation ?


Pour moi, le principal avantage c’est le gain de temps et la praticité. C’est hyper rapide, ça prend 10 minutes grand maximum, pour le maillot et les aisselles en tout cas. Vous pouvez le faire à la maison tranquille ou n’importe où d’ailleurs. Pas besoin de prendre rendez-vous, vous faites votre séance où vous voulez, quand vous voulez ! L’appareil est petit, malléable et facilement transportable. J’aime aussi beaucoup le fait qu’il fonctionne sans fil. Une fois rechargé sur secteur, vous êtes libre de vos mouvements pour votre séance.

Comme je vous le disais juste au dessus, le fait qu’il y ai un capteur qui vérifie que votre peau est réceptive à l’intensité de la lumière, et également trois embouts intelligents adaptés au type de peau, me rassure aussi beaucoup. Ce n’est pas une simple machine à usage unique, la même utilisation pour tout le monde, et toutes les zones. C’est fiable et cela rassure sur le fait de pouvoir l’utiliser en toute sécurité.

Ce que j’aime beaucoup, en complément de l’utilisation du Lumea, c’est l’application mobile que vous pouvez utiliser. Elle est très bien faite, et m’a beaucoup servie. Vous y trouverez des réponses à vos questions, vous pouvez synchroniser votre appareil, régler différentes options et surtout vous envoyer des rappels. Pour moi qui oublie tout, j’ai pu configurer des rappels la veille de mes séances pendant toute mon utilisation.

Qui peut utiliser le Lumea Prestige ? 


Avant de commencer à tester le Lumea, je me suis renseignée pour savoir si c’est un produit qui me correspondait ou non. Car oui, il faut faire attention, l’épilation à la lumière pulsée ne peut pas être utilisée par tout le monde. En effet, cela ne convient pas aux personnes ayant des poils trop clairs (blancs, gris, blonds, roux), des peaux mates, métissées ou noires, et également des peaux bronzées. Attention également si vous avez des grains de beauté, des tâches de rousseur, des tatouages sur les zones à traiter, cela est déconseillé.

Le Lumea est aussi contre indiqué si vous êtes enceinte, cardiaque, diabétique, ou que vous êtes sous certains traitements. Bref renseignez-vous sur toutes les contre indications avant d’investir ! Ce serait dommage de vous rendre compte de cela, une fois l’appareil acheté.

Pour ma part, j’ai la peau bronzée en ce moment donc je ne pourrai pas l’utiliser sur les jambes mais pas de soucis pour le maillot et les aisselles. En plus, tous mes poils sont suffisamment foncés pour que les résultats soient optimaux. Des poils foncés sur une peau blanche, c’est l’idéal car le contraste entre le poil et la peau intensifie la « captation » de la lumière.

Est-ce que ça fait mal ? 


C’est la première question que je me suis posée et celle que vous m’avez aussi la plus posée ! J’avais déjà eu une première expérience avec l’épilation en salon, et je n’avais pas eu mal, mais quand même une sensation de petite décharge sur la jambe. La douleur avec le Lumea est encore moindre que celle-ci, je dirais même inexistante ! Personnellement je ressens plutôt une sensation de chaleur et un petit picotement sur certaines zones plus sensibles notamment sur le maillot aux endroits où la peau est plus fine mais c’est tellement rapide que vous n’avez pas le temps de vous en rendre compte. Comme j’avais un peu peur au départ, j’ai réglé l’intensité lumineuse (de 1 à 5) progressivement en commençant sur 3 à 5 jusqu’à que je vois que ça ne faisait pas mal.

Concernant les effets qui peuvent découler des séances, je vous conseille de bien lire la notice, ils sont expliqués et cela permet de ne pas être surpris quand ça arrive. Pour ma part, j’ai eu à chaque fois la même réaction d’après séance. Des rougeurs apparaissaient (uniquement sur le maillot), gonflaient et grattaient un peu. C’était pas forcément agréable mais ça disparaissait le lendemain.

Quel est le prix ? 


Le Lumea Prestige est en vente en ce moment à 500 euros. C’est un prix élevé mais en y réfléchissant c’est un investissement qui vaut le coup étant donné les performances qu’il prouve. A côté de cet investissement, vous allez faire des économies sur les autres méthodes d’épilation que vous pouviez utiliser auparavant comme les cabines d’esthétiques par exemple. L’appareil a une durée de vie d’environ 250 000 flashs, ce qui équivaut à environ 5 ans, de quoi bien le rentabiliser !

A l’occasion de ma collaboration avec Philips, la marque m’a proposé un code promo de folie puisque vous avez : -30% de réduction sur la toute gamme Lumea avec le code FLORIANELTLUMEA jusqu’au 01 juillet. Cela vous ramène à 350 euros le Lumea Prestige, ça vaut grave le coup ! Vous le trouverez ici.

Quels sont les résultats obtenus ? 


J’ai constaté les premiers résultats assez tard, au bout de la 3ème séance je dirais. Comme je n’avais pas osé mettre la puissance maximale dès le départ, les résultats ont mis un peu de temps à arriver. Depuis, je suis ravie ! La pousse des poils est nettement ralentie, je les trouve plus fins et beaucoup moins présents. Il m’arrive maintenant de passer une semaine sans me raser. Avant c’était tous les jours ou presque ! C’est donc nettement moins contraignant.

En revanche, la repousse des poils n’est pas la même partout. Sur les aisselles ça repousse beaucoup moins vite. Sur le maillot aussi, sauf que j’ai remarqué une disparité. Certains poils repoussent plus vite que d’autres à certains endroits. J’espère que cela va s’estomper avec les prochaines séances.

En résumé, je trouve le produit vraiment chouette ! C’est rapide, facile à utiliser et ça ne fait absolument pas mal ! Quand on compare à une séance d’épilation à la lumière pulsée réalisée en institut, le produit est vite rentabilisé. Est-ce que les résultats sont les mêmes ? Je pourrai vous dire cela quand j’aurais fini mes séances jambes en institut.

En tout cas, il me tarde de voir les résultats sur le long terme avec le Lumea Prestige puisque cela ne fait que deux mois que j’ai démarré. En tout cas, il faut bien comprendre que vos poils ne vont pas disparaitre mais leur repousse va ralentir, ils seront moins présents et moins visibles.

Je pense vous avoir tout dit sur le produit ! Si vous avez des questions où si j’ai oublié quelque chose, n’hésitez pas à le partager en commentaire, que ça puisse servir à tout le monde.

 

Des bisous les filles xxx

signature linstantflo

 

 

*Article sponsorisé par Philips

 

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    lisbaune persie
    2 juin 2018 at 13 h 02 min

    J’avoue être tentée par le laser surtout pour le maillot car je ne réagis pas très bien à l’epilation et le rasage est une vraie galère je trouve à cet endroit – Mais le prix freine forcément – Pour les jambes et les aiselles mes poils sont bruns mais ma maman m’a fait épilé dès mes 12 ans à cet endroit donc j’en ai très peu et le rasage se fait qu’une fois par semaine facilement – Du coup pour la machine je suis tentée oui et non car mon but c’est le maillot et si possible sans repousse alors peut-être vaut-il mieux économiser pour le laser en institut – j’attends ton retour sur l’entrée sujet et je verrai par la suite . Bon week-end la belle

  • Reply
    Lila_loum
    18 juin 2018 at 15 h 10 min

    Je suis convaincue par la lumière pulsée ! J’ai déjà le miens, un Braun et j’adore. Je l’ai utilisé pour jambes, maillot et aisselles avant ma grossesse. Je suis brune et me rase exclusivement : pour les jambes, mes poils ne se voient presque plus quand ils repoussent et ils ne repoussent plus partout d’ailleurs; pour les aisselles et le maillot, j’ai trouvé que c’était plus long pour avoir un résultat mais surement aussi dû au fait que je mettais l’option « plume » pour diminuer la « douleur » éventuelle. Je ne peux pas parler de résultats à long terme sur ces parties puisque j’ai arrêté avant de voir de vrai résultat du fait de ma grossesse. En tout cas, j’ai hâte de reprendre après l’accouchement.
    C’est un investissement, certes, mais ça prend quelques minutes et sur le long terme c’est confort ! Foncez les filles !

  • Reply
    Ms
    30 septembre 2018 at 14 h 21 min

    Hello, Merci pour ton article il est top. J’ai beaucoup hésité entre le laser et la lumière pulsée mais tu m’as convaincu.
    J’aimerais essayer est ce que tu as un autre code promo car j’arrive après la bataille 🙁
    Bon dimanche

  • Laisser un commentaire

    For spam filtering purposes, please copy the number 7104 to the field below: