Road trip en Islande

Road trip en Islande

Hello tout le monde ! On se retrouve pour un article voyages par ici. Et quel voyage ! 11 jours en road trip avec ma soeur et probablement l’un de mes plus beaux voyages. Il faut savoir que moi je suis une fille du soleil, la mer, les cocktails et surtout les 30 degrés, et SURTOUT en été ! Et pourtant, il y a quelques mois, je me suis dit « et pourquoi pas l’Islande pour clôturer l’été ? ». Après avoir vu quelques photos du pays qui semblait complètement fou, je réservais nos billets pour ce pays dont je ne connaissais rien pour le découvrir en y faisant le tour en 11 jours.

J’ai l’habitude d’organiser moi-même mes voyages car j’adore ça : fouiller sur les blogs, Pinterest, instagram, trouver les plus beaux spots, les meilleures adresses, les logements etc… Mais cette fois, la tâche s’annonçait plus conséquente. Organiser plus de 10 jours de road trip ce n’est pas rien, ça demande une sacrée organisation et beaucoup de temps. Temps que je n’avais pas cette année pour le faire moi-même. Alors quand Charlotte de « Mon Carnet de Voyage », une agence de travel planner m’a proposé de tester le service j’ai tout de suite accepté. Le principe est simple : elle fait tout ou presque ! Elle m’a fait des propositions d’itinéraires, de logements, elle peut également regarder pour les vols, la location de voiture etc etc… Elle nous a donc concocté un planning au jour le jour avec les visites, excursions, itinéraire détaillé du voyage etc. Nous avions bien sur échangé avec elle en amont sur nos envies, le rythme que nous voulions avoir, et bien sur, sur le budget.

Nous voici donc parties avec un carnet de voyage  hyper complet et détaillé à la découverte de l’Islande. Elle met également à disposition une carte interactive spécialement crée sur google maps avec des repères pour se repérer tout au long du voyage. Enlever ce côté un peu chiant de l’organisation a été un vrai plus, nous n’avions qu’à ouvrir le book et découvrir ce que la journée nous réservait. Bien sur, elle fait les propositions, à vous de réserver ensuite ce qui a été convenu : excursions, visites, logements, voitures, vols.

Comptez 29 euros par jour de voyage pour la prestation (soit environ 360 euros pour le notre). Je vous invite à découvrir son site si vous souhaitez en savoir plus, ici. Voici un petit aperçu du book pour vous donner une idée. 

Comme d’habitude au départ de Brest, escale obligatoire. Nous sommes passés par Paris avant de rejoindre l’aéroport de Reykjavik (à 40 minutes du centre ville). Comptez 550 euros aller-retour avec bagages en soute par personne pour le mois d’août (Brest-Paris Paris-Reykjavik aller-retour). Vous pouvez trouver des allers-retours au départ de Paris à partir de 250 euros. 

Peu importe la période, une valise en soute est pour moi obligatoire (gros pulls oblige, veste de pluie, veste chaude, baskets, chaussures de marche). Pour 10 jours, même en prenant seulement le nécessaire ce ne sera pas de trop. 

PS : nous sommes passé par kiwi.com pour la réservation de nos vols, à éviter à tout prix ! Passez directement par les sites des compagnies. Notre vol retour ayant été annulé, nous avons du faire 2 escales et nous avons mis 24h à rentrer. C’est valable pour tous les voyages, vraiment je vous déconseille ce type de site. 

Nous avons choisi de partir 11 jours complets sur place et donc 13 jours en comptant les transports. Je pense que c’est vraiment l’idéal. 10 jours c’est le minimum si vous voulez faire le tour de l’Islande en voyant un maximum de choses. On passe beaucoup de temps sur la route (entre 3 et 5h par jour), donc les journées sont chargées. 11 jours c’est parfait, 15 jours c’est encore mieux pour prendre le temps de vous poser 2-3 jours et chiller un peu. 

La fameuse question ! Faut-il mieux partir en été ou en hiver ? Il n’y a pas de bonne ou mauvaise période pour y aller, cela dépend surtout de vos envies. Pour la plupart de l’année, le climat en Islande est froid et nuageux. Il est aussi très changeant, vous pouvez avoir plusieurs fois du soleil et de la pluie dans une même journée.

La période la plus propice pour partir sont les mois de juin à août. Les températures sont assez douces (entre 8 et 15 degrés) et les journées sont longues. Nous n’avons pas eu beaucoup de pluie, et même plusieurs jours de beau temps. Le soleil se lève tôt et se couche assez tard, ce qui vous laisse du temps pour profiter de la journée. Les paysages sont très verts, et il n’y a pas de neige à cette période. La température change un peu entre le sud/l’ouest qui sont eux beaucoup plus agréables, tandis qu’au nord/l’est, il fait plus froid. 

Si vous choisissez de partir en hiver, les conditions climatiques ne seront pas du tout les mêmes : de la neige et des températures très basses (une moyenne de zéro degré). En revanche, vous aurez beaucoup plus de chances de voir des aurores boréales. 

Le voyage est donc complètement différent, tant au niveau des paysages que de la météo. 

Personnellement, je préfère 1000 fois y aller en été. On s’est promené sans avoir trop froid, il fait bon, les balades sont agréables, et les paysages sont variés. Toutes les routes sont accessibles (ce qui n’est pas le cas en hiver). 

  • Pour partir, il vous faut un passeport ou une carte d’identité valide.
  • 3h de vol au départ de Paris.
  • L’aéroport international (Keflavik) est situé à 1h du centre de Reykjavik.
  • Il y a 2h de décalage avec la France (en moins) en été et 1h en hiver.
  • La langue officielle est l’islandais mais ils parlent parfaitement anglais.
  • La monnaie est la couronne islandaise ISK. 5 euros = 687 ISK environ
  • Les prises électriques sont les mêmes qu’en France.
  • Le service et la TVA sont inclus dans les prix (pas de pourboires à laisser).
  • Il est possible de payer partout en carte bancaire (pas besoin de faire de retrait, ou très peu).
  • Vous pouvez vous faire rembourser la taxe de 25,5% appliquée sur la majorité des produits si vous avez effectué des achats dans des boutiques agrées (c’est indiqué sur les vitrines en général).
  • Dans la valise : vestes chaudes, imperméable, pulls, écharpe, bonnet, chaussures de randonnées, baskets, maillot de bain. 
  • Vous pouvez boire l’eau du robinet, elle vient directement des glaciers, c’est l’une des plus pures. 

Ce n’est pas un mythe : c’est un voyage qui coute très cher ! Le coût de la vie en Islande est en moyenne supérieur de 45% par rapport à la France. 

Alors bien sur tout est relatif, cela dépend vraiment de la façon dont vous décidez de voyager. Si vous choisissez de loger en hôtel, airbnb, auberges, campings ou si vous louez un camper van et que vous dormez dedans, votre budget peut passer du simple au triple. Si vous allez tous les jours, à chaque repas au restaurant ou si vous faites les courses au supermarché, c’est pareil, ça augmente beaucoup plus vite. 

Il est difficile de donner un budget global mais je dirais entre 2000 et 3000 euros par personne pour 11 jours de voyage. Plus vous serez nombreux, plus les dépenses seront divisées également (logements, voiture…). Dans les paragraphes en dessous, vous aurez une idée pour chaque pôle de dépenses : restaurants, logements, voiture, activités.

La nourriture est assez couteuse, que ce soit au supermarché ou au restaurant. Au restaurant, pour un plat unique, il faut compter 30 euros environ (pour du poisson ou de la viande) et 12-15 euros pour un dessert. L’addition montre très vite ! En général, dans les hôtels où nous allions, le petit déjeuner était compris, donc nous mangions bien le matin et bien le soir. Notre planning étant bien chargé, nous nous dispensions souvent du repas de midi. Et cela nous a fait faire pas mal d’économies. 

Au supermarché, rien de transcendant, du classique j’ai envie de dire. Pour deux repas du soir (salades à base de légumes etc) et deux petits déjeuners, on arrive vite à une facture de 45-50 euros par exemple mais cela reste bien moins cher qu’aller au restaurant. 

L’Islande n’est pas connue pour sa grande gastronomie, mais nous avons testé plusieurs adresses très sympas dont je vous parlerai dans l’itinéraire. 

Nous avons réservé l’ensemble des nuits sur Booking et Airbnb. Nous avons opté pour les hôtels et Airbnb parce qu’on voulait un certain confort après de longues journées sur la route. C’était également un voyage pour lequel je voulais me faire plaisir donc nous avons choisi de jolis logements pour la plupart. 

Au total, il faut compter un budget de 2400 euros environ pour 13 nuits ce qui est un budget élevé (pour notre voyage à nous). Pour un budget moyen, vous pouvez vous en sortir avec 1400 euros pour 13 nuits en descendant un peu en gamme et en vous y prenant à l’avance. 

Nous avons vu énormément de camper van sur la route, et cela ne m’étonne pas. Le budget en est divisé facilement par deux. Personnellement, je trouve ça génial de voyager de cette manière : pouvoir s’arrêter ou l’on veut et quand on veut. En hiver par contre, les conditions doivent être beaucoup plus rudes, mais si j’y avait été en amoureux par exemple pendant les mois doux d’été, j’aurai facilement pu opter pour cette solution de voyage. 

Exemple de différence de budget : 
13 jours en hôtel/airbnb : 2400 euros
(+ la location de la voiture 1000 euros). 
13 jours en camion aménagé : 1200 euros minimum
(pas de location de voiture puisqu’elle est aussi votre logement). 


Voici les informations sur tous les logements du séjour et pour rappel mes codes promo Booking et Airbnb : 

Code promo Booking : 25 euros sur votre première réservation en réservant via mon lien : https://www.booking.com/s/linsta42. La promotion n’est valable que sur votre première réservation et si elle est supérieure à 50 euros. Vous êtes ensuite remboursés à votre retour directement sur votre compte bancaire.

Code promo Airbnb : 25 euros de crédit voyage en vous inscrivant sur Airbnb via mon lien : https://abnb.me/e/G2iaJlCdDZ. La promotion est valable sur un séjour d’un montant minimum de 65 euros.



2 nuits à REYKJAVIK 

Hôtel Radisson Blu Saga : bien situé proche de la vieille ville, petit déjeuner délicieux, chambre et literie parfaite. Le restaurant de l’hôtel, Mimir Restaurant où nous avons mangé le dernier soir est également délicieux, nous avons très bien mangé. Parfait comme point de départ et point de retour du séjour.
Tarif pour 2 nuits : 320 euros 

– 1 nuit à ARNARSTAPI : 

«Cozy Cottage » sur Airbnb : Un joli chalet situé au pied de la montagne. Ce sont des logements atypiques que l’on trouve facilement en Islande si l’on a le budget nécessaire. Il y avait tout le confort nécessaire, c’est calme et proche de la mer.
Tarif pour 1 nuit : 260 euros

– 1 nuit à HVAMMSTANGI : 

Gauksmyri Lodge sur Booking : Le genre de logement plus accessible que vous pouvez trouver. Un hôtel sans prétentions, un confort plus sommaire mais avec tout ce qu’il faut. La literie n’y est pas hyper confortable, mais le buffet du soir (non compris dans le prix) et le petit déjeuner (compris) sont bons. 
Tarif pour 1 nuit : 100 euros

– 1 nuit à HÙSAVÍK : 

« Studio Apartment Fjara »sur Airbnb : La ville est très petite et donc les logements prisés. Ce airbnb était parfait, superbement décoré et chaleureux avec tous les équipements et le confort nécessaire. Nous avons même pu faire des lessives avant de repartir (lave linge et sèche linge à dispo).
Tarif pour 1 nuit : 230 euros

– 1 nuit à MYVATN : 

Hôtel Gigur sur Booking : Très bien situé par rapport à nos visites du jour et la vue sur le lac vaut le détour. La chambre est très sommaire en revanche vu le prix c’est un peu dommage, ça mériterai une déco plus cosy. Le petit déjeuner compris dans le prix est très bon, et nous avons diné également au restaurant de l’hôtel qui est excellent, je vous recommande la salade césar et les lasagnes végétariennes. 
Tarif pour 1 nuit : 181 euros

– 1 nuit à SEYDISFJORDUR : 

« Charming studio in a historic house in the center » sur Airbnb : Très bon rapport qualité/prix pour ce logement trop sympa ! Au coeur de la ville, le studio est situé dans une auberge où les parties communes sont tops (une grande cuisine chaleureuse et sauna/hammam, laverie à disposition. Il y a aussi une cuisine privée dans le studio, bien décoré, lumineux et très agréable à vivre. Je vous recommande grandement. 
Tarif pour 1 nuit : 165 euros

– 1 nuit à HÖFN : 

Hôtel Edda Höfn sur Booking : Bien que la chambre soit propre, elle n’a rien d’incroyable. C’est assez sommaire, vous pouvez je pense trouver mieux. Même si c’est un endroit où les logements ne sont pas nombreux. Le petit déjeuner n’est pas compris dans le prix donc nous ne l’avons pas pris, je ne peux pas vous en faire un retour. 
Tarif pour 1 nuit : 186 euros

– 1 nuit à JÖKULSARLÓN : 

« Private Luxury Newroom » sur Airbnb : C’est une chambre privée située dans une très belle maison au bord de la montagne. On y a superbement bien dormi, la localisation est parfaite, et le logement est vraiment dingue. Vu le prix il pouvait, mais vraiment si vous avez le budget je vous recommande. Les logements se font assez rares dans ce coin là. 
Tarif pour 1 nuit : 260 euros

– 2 nuit à HVOLSVÖLLUR : 

« Brú Guesthouse » sur Airbnb : Encore un cottage en bois au bord de la montagne face au glacier. Tranquillité absolue. La déco est simple mais il y a tout ce qu’il faut. C’était parfait pour deux nuits et bien situé par rapport à nos deux jours de visites dans les alentours.  
Tarif pour 2 nuits : 470 euros

– 1 nuit à HVERAGERDI : 

Hôtel Frost and Fire sur Booking : Alors ça, c’est mon coup de coeur du séjour. Il vaut clairement son prix. La chambre est hyper chaleureuse, c’est cosy et tout y est. A l’extérieur aussi, on en prend pleins les yeux. La rivière longe l’hôtel et alimente deux jaccuzi face à la montagne et aux sources d’eau chaude. Le petit déjeuner compris dans le prix ne peut pas être loupé, il est délicieux. 
Tarif pour 1 nuit : 260 euros

Il y a beaucoup de logements car nous bougions tous les jours. On a fait le tour de l’île donc on restait qu’une ou deux nuits dans chaque ville. 

Je vous ai donné une estimation de mon budget. Bien sur, vous pouvez certainement trouver des airbnb ou hôtel moins cher que ceux pour lesquels nous avons opté. Nous nous sommes fait plaisir notamment sur les airbnb car je disposais de crédits à utiliser sur le site, donc nous ne prenions pas forcément les moins chers. Vous pouvez également privilégier les bed and breakfast. Mais dans certaines régions, les logements se font rares, donc les prix montent assez vite. Pensez à réserver donc au plus vite vos logements une fois vos billets d’avion réservés. 

Pour la voiture, je suis passée par le site rentalcars.com. Nous avons loué un 4×4, et avons eu un Dacia Duster. Il faut compter 1000 euros pour 12 jours de location. Pensez à prendre l’assurance tous risques qui est pour moi nécessaire, même en été. Il est assez fréquent qu’un très fort coup de vent arrache une portière, ou qu’une tempête de sable abime votre voiture. Vu les conditions météorologiques, prévoyez bien le coup.

Pour ce qui est du budget essence. Nous avions une diesel et nous avons mis 4-5 pleins à 50 euros chacun donc comptez environ 200-250 euros pour 10 jours si comme nous vous avez prévu de faire le tour du pays.

Concernant le type de véhicule à choisir, certaines d’entres vous me disait qu’une citadine ou camion aménagé par exemple suffisait en été. Personnellement, je trouve qu’un 4×4 ou équivalent n’est pas de trop. Il y a quand même beaucoup de routes de cailloux, avec beaucoup de trous. Certes il n’y a pas de neige, mais je pense que le confort de conduite n’est vraiment pas le même. Et ce n’est pas négligeable vu le nombre d’heures de route qui vous attend. J’ai été beaucoup plus rassurée en 4×4, mais bien sur cela dépend de chacun. 

POINT IMPORTANT À LIRE ! Celui que je n’ai pas encore encaissé ahaha : les amendes islandaises. Que celui qui se plaint des contraventions françaises se taise À TOUT JAMAIS. Il faut savoir que les islandais ne rigolent absolument pas avec les excès de vitesse et ça j’aurai été ravie de le savoir. 

Respectez les limitations de vitesse ! Ça parait logique mais on arrive très vite à 110-120 km/h sur les routes limitées à 90 puisque ce sont de longues lignes droites interminables.

Sinon il vous en coutera un bon petit billet, à savoir 20 euros du kilomètre/heure dépassé. Pour ma part, 25km/h au dessus m’a couté, 430 euros. Si le règlement est fait sur place, vous avez droit -20% de réduction (trop aimable). 

Ils sont intransigeants sur la sécurité routière et ils le disent : « on ne veut pas de morts sur nos routes ». C’est efficace, puisqu’après ça calme.

Comme dirait l’autre grand sage (tuche), tu peux prendre 1 amende à 100 euros mais pas 15, tu peux prendre 2 amendes à 100 euros mais pas 15, tu peux prendre 3 amendes à 100 euros mais pas 15, mais je vous assure que tu peux prendre 1 amende à 430 euros mais pas 2 !!! 

Voici les règles en matière de limitations de vitesse en Islande : 

  • 50 km/h en ville
  • 90 km/h sur les routes de campagne goudronnées 
  • 80 km/h sur les routes de graviers 

Bon je pense que vous avez les informations essentielles pour démarrer ce voyage de folie ! Maintenant passons au plus intéressant : notre itinéraire. Nous avons fait le tour complet de l’île, c’est sportif, on roule beaucoup mais on voit énormément de choses. Le centre de l’île n’est pas recommandé car c’est une région difficile d’accès, nous nous sommes donc concentré sur la côte. 

Nous avons respecté pour la plupart des jours le programme de Charlotte de Mon Carnet de Voyage. Il y a juste deux jours que l’on a échangé parce que la seule activité que je n’avais pas réussi à réserver en avance était indiquée comme complet. Très important donc, en été c’est la haute saison réservez TOUTES les activités avant de partir. Au moins vous êtes sur d’avoir de la place, de ne pas vous déplacer pour rien et être tranquille. Cela nécessite de l’organisation et de l’anticipation mais ce qui est fait en amont ne sera pas à faire sur place. Allez c’est parti, on fait quoi pendant 11 jours en Islande ? 

On démarre par la partie la plus touristique de l’île où l’on trouve les lieux incontournables et les plus connus : le Cercle d’Or.

Au programme de la journée :

  • Lac de cratère de Kerid : il s’étend sur un champ de lave de 54m2. Les couleurs sont magnifiques. Le parking est gratuit mais l’entrée coute 400 ISK. 
  • Chute d’or de Gullfoss : On continue la route vers cette chute d’eau hyper impressionnante de 32m. Il y avait beaucoup de monde mais la visite vaut le coup. 
  • Geysir : Très touristique également, c’est un site naturel de sources d’eau chaude. Les odeurs surprennent la première fois mais on s’y fait vite. Il suffit de longer le chemin depuis le parking et vous arriverez au plus grand geyser. 
  • Borgarnes : Pas grand chose à y faire mais c’est sur la route donc parfait pour un stop déjeuner au restaurant Englendingavik. La vue est chouette, c’est très calme, c’était très bon, les plats sont copieux, je vous recommande les pâtes et les tartines. On passe les desserts, trop sucrés à mon goût.
  • Landbrautalaug : Un bassin d’eau chaude à plus de 40 degrés. Pas de baignade pour nous il y avait trop de monde. 
  • Arnarstapi en découvrant le long de la route les magnifiques paysages de la péninsule de Snaefellsnes avant d’arriver dans le village que vous pouvez visiter avant la soirée. Nous n’avons pas mangé ce soir là, mais le restaurant Samkomuhusid et le restaurant de l’hôtel Budir sont apparemment de bonnes adresses. 

Heures de route sur la journée : environ 5h. 

On découvre la péninsule de Snaefellsnes, très sauvage et bien moins touristique que le sud.

  • Eglise noire de Budir : perdue au milieu d’un champ, une étonnante église noire, la Budakirkja avec une jolie vue sur la montagne derrière. 
  • Randonnée à cheval : une excursion vraiment chouette à faire sur les grandes plages de cette péninsule. Nous avons réservé au centre de Stori Kambu. C’était familial, nous n’étions que 4 avec deux accompagnatrices pour une balade d’une heure sur le littoral. Il faut compter 60 euros par personne. Pensez à réserver votre créneau horaire, que vous pouvez faire en ligne avant de partir. 
  • Falaises de Londrangar : avant de repartir vers le nord, arrêtez-vous à ce joli point de vue au nord de la route. 
  • Kirkjufellfoss : Plus au nord, on découvre la montagne Kirkjufell et sa fameuse cascade. Cette montagne a été rendue célèbre pour son apparition dans la série Games of Thrones, si ça vous parle ! Moi absolument pas, mais bref c’est un très beau spot. 
  • Grundarfjordur : un village sans grand intérêt mais on s’y arrête pour manger. Nous avons opté pour le restaurant Laki Hafnarkaf. (C’était bon mais pas incroyable non plus). Peut-être opter pour un pique-nique pris en supermarché sur la route plutôt que s’arrêter là. Il y a très peu de restaurants dans ce coin. 
  • Stykkisholmur : Petit stop dans ce village charmant avec ses maisons colorées. Montez dans les hauteurs pour découvrir un joli panorama. 
  • Hvammstangi : Nous n’y sommes pas allées mais avons dormi et mangé à l’hôtel après toute cette route. Les restaurants Sjávarborg et Geitafell sont apparemment de bonnes adresses et c’est une ville dans laquelle vous pouvez apercevoir des colonies de phoques. 

Heures de route sur la journée : environ 4h30. 

Aujourd’hui on découvre la péninsule de Tröllaskagi. 

  • Hvítserkur : Un impressionnant rocher de 15m de haut sur une magnifique plage de sable noir.
  • Piscine municipale d’Hofsós : Direction ce petit village de pêcheurs pour le déjeuner (que nous avons loupé mais on mange un bon fish & chips au Sólvik apparemment). Je vous conseille par contre de dégager du temps pour une baignade à la piscine municipale qui offre une vue incroyable au bord du fjord. L’entrée est à 8 euros, ce qui vaut le coup. Découvrez les colonnes basaltiques situées juste à côté de la piscine (à gauche du parking en prenant l’escalier). 
  • Húsavík : direction la capitale islandaise de l’observation des baleines pour une excursion en mer de 3h sur un bateau de pêche traditionnel. Il faisait beau et la mer était très calme, nous avons eu la chance d’en voir, c’était magique. Nous sommes passés par l’agence Salka Whale Watching. Il faut compter 70 euros par personne en réservant à l’avance. Soyez en avance, ils partent du port à l’heure. Husavik est considéré comme le plus joli port de pêche du Nord-Est.
    Pour le dîner nous avons mangé au Salka et nous avons partagé une pizza et un burger DELICIEUX ! Vraiment une super adresse et un décor très cool.

Heures de route sur la journée : environ 5h.

Direction la région de Mývatn et de son lac.

  • Godafoss : ou aussi appelée « Chute des Dieux », c’est l’une des plus belles cascades du pays. Très fréquentée quand nous y sommes allés, je vous conseille de vous y rendre le plus tôt possible le matin. 
  • Akureyri : Pas de stop dans cette ville puisque nous n’avions pas faim et j’avais lu qu’elle ne valait pas vraiment le coup. Mais il semblerait que les deux bonnes adresses du village soit les cafés Blaa Kannan Cafe et Kaf Ilmur. 
  • Hverfjall : un des cratères volcaniques les plus préservés du monde. Vous pouvez y accéder en 20 minutes environ depuis le parking principal et la vue y est dingue.
    A quelques kilomètres de là, vous pouvez également vous balader dans une étrange formation volcanique avec des pitons hauts parfois de dix mètres de haut. 
  • Grjótagjá : une grotte volcanique remplie d’eau chauffée à plus de 50 degrés. Encore un lieu devenu célèbre par la série Game of Thrones. 
  • Hverir : coup de coeur pour cet endroit complètement lunaire ! L’impression d’être sur Mars quand on arrive dans cette zone géothermique. Elle se trouve juste au dessus du système de la faille médio-atlantique et crée donc des bains de boues, des jets de vapeur le tout sur un sol de couleur jaune orangé impressionnant. L’odeur est proche de l’oeuf pourri, mais vraiment c’est dingue à voir. Pour ma part, ça a été mon endroit préféré, nous y sommes d’ailleurs retourné le lendemain très tôt pour faire des prises au drone.
  • Nous avons dîné au restaurant de notre hôtel, très bon que je vous recommande. 

Heures de route sur la journée : environ 2h.

On roule vers la côte Est de l’Islande en ce cinquième jour pour découvrir la route des fjords.

  • Dettifoss : accessible via une route de gravier assez longue (une heure), la cascade est magnifique et plonge dans une faille gigantesque avec un bruit assourdissant. 
  • Borgarfjörður Eystri : 3h de route plutôt compliqué pour accéder à ce village. Personnellement je ne recommande pas. La route pour y accéder est un peu trop compliquée, et quand on y arrive, ce n’est vraiment pas incroyable. A part la fameuse maison typique islandaise Lindarbakki rouge recouverte d’herbe verte, il n’y a pas grand chose à voir. C’est propre à chacun bien sur, peut-être que vous avez aimé ? Nous avons mangé au Alfa Café. Pas dingue et le service peu accueillant. 
  • Seydisfjördur : Village coloré situé au milieu des montagnes et son fameux arc-en-ciel peint sur le sol sur la Rainbow Street qui mène à l’église bleue. Nous avons pris des pizzas à emporter au Bistro Skaftfell qui étaient très bonnes. Un trop joli village, j’ai adoré !

Heures de route sur la journée : environ 6h qui sont largement diminuées si vous supprimez Borgarfjörður.

On continue notre escapade sur la route des fjords de l’est. 

  • Mjóifjördur : un peu de route pour rejoindre un fjord perdu au bout d’une route. Pour y aller la vue est sublime, et les cascades s’enchainent de chaque côté de la vallée. Arrivé en bas, on y découvre une épave de vieux bateau, souvent photographié que vous avez déjà surement du voir en photos. 
  • Piscine d’eau chaude sauvage : sur la route direction Hofn, il existe une piscine d’eau chaude en pleine nature face à la mer, malheureusement qui commence à être bien connue je pense puisqu’il y avait beaucoup de monde. Nous ne nous y sommes pas attardé du coup. Si vous souhaitez y aller, il faudra indiquer les coordonnées GPS suivantes sur google maps : +64° 39′ 15.79″ , -14° 20′ 15.68″
  • Höfn : La ville ne vaut pas forcément la balade. On en profite pour prendre le temps de dîner dans une adresse très sympa, un restaurant Thai appelé Thai ha d. Leurs soupes de nouilles sont excellentes. 

Notre séjour continue à travers les glaciers du sud du pays. 

  • Jökulsárlón : J’attendais avec impatience de découvrir le glacier lagoon et la plage Diamond Beach. Malheureusement il y avait très peu d’icebergs sur l’eau et aucun sur la plage. Je pense que vu le vent ils ont été emportés plus loin, la lagune faisant plus de 7 kilomètres. Nous y avons déjeuné sur le pouce au food truck Heimahumar, de délicieux hotdogs de homard et une soupe de langoustines. 
  • Randonnée sur un glacier : nous avons passé trois heures (plutôt épiques lol) à faire une randonnée (niveau facile) sur le glacier Vatnajökull. Nous sommes passés par l’agence Skaftafell Tour Terminal que je ne vous recommande pas. Vous voyez le genre de randonnées à la chaine, avec 20-30 personnes par groupe ? Et bien c’était ça. Il fallait attendre les gens qui n’avançaient pas, les guides passent plus de temps à faire la garderie, pour au final passer 30 minutes seulement sur les 3h à marcher sur le glacier.
    Alors optez plutôt pour une agence moins touristique, avec des groupes plus restreints quitte à payer plus cher, mais au moins vous ne serez pas déçu. Avec cette agence nous avons payé 70 euros par personne.
    L’une d’entre vous m’a recommandé l’agence plus familial de son ami qui propose des excursions en petits groupes sur le glacier. Sólheimajökull : l’agence Hidden Iceland. Je ne l’ai pas testé mais je pense que ça ne peut pas être pire que celle qu’on a choisi. Après, une fois sur le glacier c’était quand même magnifique et impressionnant : marcher sur la glace, voir les crevasses, la glace qui passe d’un blanc éclatant à un bleu très clair, le tout mélangé avec de la roche noire, c’est sublime. 
  • Hali Country Hotel Restaurant : nous avons dîné dans ce restaurant proche du glacier avant de rejoindre notre airbnb. C’était très bon, le porc pané est délicieux et mention spéciale pour leur fondant au chocolat. Bon on arrive très vite à une addition de 80 euros pour 2, mais les restaurants se font rares voir inexistants dans le coin. 

Notre séjour continue à travers les glaciers du sud du pays. 

  • Glacier Vatnajökull : Nous avons un peu modifié nos plans de la journée et annulé une randonnée sur un glacier vu le temps. On a préféré retourner au glacier Vatnajökull pour prendre le temps de faire des photos au pied de celui-ci tranquille, en dehors de la randonnée de la veille. Il est vraiment très beau et vaut le détour.
  • L’avion échoué de Sólheimasandur : Perdu sur une plage de sable noir sur la côte sud de l’Islande, vous y accéderez en vous garant sur le parking et en marchant 45 minutes. Et oui ça se mérite de voir cette épave d’un vieux DC-3 de l’armée américaine qui s’est abîmé là il y plusieurs décennies. Malheureusement des bus sont aussi à dispositions, payants, pour rejoindre l’avion, ce qui amène plusieurs dizaines de touristes au même moment et c’est un peu chiant, ça rend le truc encore plus touristique que ça ne l’est déjà. Mais c’est tout de même beau et ça vaut le détour.
  • Hvolsvöllur : nous n’avons pas visité la ville et avons opté pour un dîner léger à notre airbnb, mais Charlotte de Mon Carnet de Voyage nous avait recommandé ces deux restaurants originaux : le Valhalla Restaurant pour une ambiance viking, lancée de hache et grillades, ou le Midgard Base Camp pour de la cuisine plus healthy dans un cadre assez trendy. 

On quitte l’île à la découverte des îles Vestmann. Au départ du port de Landeyjahöfn, il vous faudra 45 minutes de ferry pour rejoindre l’île. Je vous recommande vivement de réserver à l’avance la traversée de votre choix (il y a plusieurs horaires). L’idéal est de prendre celui de 10h45 et de repartir avec celui de 17h ou 19h45. Comptez environ 20 euros l’aller retour par personne sans voiture. 

Nous avons décidé de ne pas y aller en voiture et avons tout fait à pied. Je pense que le mieux est de louer des vélos une fois sur place pour découvrir vraiment toute l’île. Comptez 30 euros pour un après-midi de location. 

  • Balade dans Herjólfur : c’est le bourg de l’île, il fait bon s’y balader dans les ruelles. 
  • Déjeuner chez Gott : notre adresse coup de coeur en Islande c’est ici ! Un café trop mignon où tout est fait maison. On a opté pour un wrap au poulet et au guacamole et un burger. Vraiment délicieux !!!! Pour le goûter, il y a Joy qui est apparemment très bon mais nous n’avions plus de place après ce bon déjeuner. 
  • Monter en haut du volcan Eldfell qui culmine à 221m. L’ascension dure entre 30 mins et 1h. 
  • Pour avoir un joli point de vue, vous pouvez aller aussi du côté du port et monter en haut de la vertigineuse Stóraklif. Je vous préviens c’est vraiment hard. Il faut compter 45 minutes presque à pic, et d’ailleurs la fin de l’ascension se fait à la corde. Ayant le vertige je me suis arrêtée avant le haut, Amandine bien avant, mais ça fait peur donc vous êtes prévenu. Pour y aller il faut partir du sentier situé derrière la station-service N1 du port. 
  • Si vous louez des vélos, l’idéal est de faire le tour et de découvrir tout le long les plages de l’île. 

On termine le périple autour de Hvolsvöllur. 

  • La plage de Reynisfjara : Une très belle plage de sable noir, nous en avons d’ailleurs profité pour voir ça du ciel avec le drone et les images sont impressionnantes. Cette plage est également connue pour ses colonnes de basalte. 
  • Skógafoss : A 30 minutes de là, on découvre la cascade de Skógafoss qui fait 62m de haut.
  • Seljalandsfoss : Située presque à côté, elle est tout aussi impressionnante avec ses jets d’eau qui tombent de plus de 65 m. Le parking est ici payant, comptez 700 ISK.
  • Seljvallalaug: J’ai adoré cet endroit !!! Après avoir marché 15 minutes depuis le parking, on accède à une piscine naturelle perdue dans la montagne avec seulement un cabanon pour se changer et une piscine alimentée par les sources d’eau chaude de la montage. Il n’y avait quasiment personne, c’était très agréable de s’y baigner une petite heure. Attention par contre, ce n’est pas très propre, ni dans les vestiaires ni dans le bassin (beaucoup d’algues noires).
  • Selfoss : Nous n’avons pas eu le temps de faire un stop dans la ville mais si vous voulez y déjeuner, le Krisp Restaurant à la devanture rose qui propose des plats scandinaves délicieux ou le Steakhouse Surf & Turf situé non loin sont de bonnes adresses. 
  • La rivière thermale de Reykjadalur : La dernière étape que nous n’avons pas eu le temps de faire non plus mais qui me tentait beaucoup, est une petite randonnée de 3km pour accéder à un endroit appelé Klambragil, une rivière d’eau chaude aménagée où l’on peut se baigner. 

On fini notre périple avec une dernière journée près de la capitale.

  • Le blue lagoon : Le spot le plus incontournable du pays, que l’on voit systématiquement quand on cherche des photos de l’Islande sur internet. Il me tardait de voir ça de mes propres yeux. Ce qui marque dès l’arrivée c’est la couleur de l’eau, d’un bleu turquoise impressionnant. Rien de chimique là dedans, l’eau est très propre et contient des minéraux bénéfiques pour la peau. Le blue lagoon c’est aussi une machine touristique bien rodée. Tout est aménagé pour faire consommer : un bar au milieu du lagon, la possibilité de se faire masser, des boutiques, tout le confort nécessaire (vestiaires, sèche cheveux etc…). L’entrée à est 85 euros par personne et comprend serviette, une consommation et un masque pour le visage à vous faire dans la piscine. On est loin des piscines naturelles perdues dans les montages, c’est touristique, mais c’est sympa ! Pensez à réserver également votre créneau d’arrivée, sinon en haute saison, c’est même pas la peine d’y penser. 
  • Découverte de Reykjavik : Enfin on découvre la capitale ! Nous n’y avons pas déjeuné mais le Lamb street food ou The Coocoo’s Nest sont apparemment des endroits sympas. Je vous conseille de vous perdre dans les ruelles colorées de la veille ville pour la découvrir par vous-même, c’est vraiment agréable de s’y promener. J’ai aimé découvrir la fameuse église Hallgrimskirkja qui a une drôle de forme. Montez en haut de celle-ci pour 8 euros, la vue est canon. Une balade s’impose aussi autour du lac Tjornin. L’occasion aussi de faire les derniers achats, et de ramener plein de souvenirs, puisque le séjour s’arrête là.

Voilà, je pense que vous savez tout sur notre voyage, je pense n’avoir rien oublié ! Vraiment je crois que c’est l’un de mes plus beaux voyages que j’ai fait. Les paysages sont surréalistes, tellement loin de ceux que l’on a l’habitude de voir. On se sent vraiment en harmonie avec la nature, si préservée là-bas.

Si vous avez des questions ou infos à partager, comme d’habitude ça se passe en commentaires.

A très vite pour un nouvel article !

Partager:

9 Commentaires

  1. 8 septembre 2019 / 18 h 42 min

    Pour avoir visité une mini partie de l’islande En hiver ça me donne tellement envie d’y retourner en été.
    On va économiser d’abord .
    Bravo en tout cas pour ce superbe article !

  2. Val
    8 septembre 2019 / 20 h 41 min

    Quel boulot ! Merci infiniment pour cet article !

  3. Audrey
    8 septembre 2019 / 20 h 46 min

    Waouuuuh super article !!! Bravo pour tout ce boulot, hyper intéressant et complet, ça donne encore plus envie de mettre son bonnet et d ‘aller découvrir ce superbe pays <3

  4. Soulard
    8 septembre 2019 / 21 h 13 min

    Wow!!!!!

    Super article, hyper complet, et ces photos, j’adore!!!!!

    J’ai tellement envie d’y aller que là, après avoir lu ton article, j’ai encore plus envie d’y aller :p

    Merci beaucoup d’avoir partagé tout ça avec nous, tu nous a fait voyager et rêver.

    Bonne continuation!

  5. Marie
    8 septembre 2019 / 21 h 31 min

    Bravo et Merci pour cet article complet.

  6. Leluaux
    8 septembre 2019 / 21 h 34 min

    Merci pour cet article très complet ! Cest décidé notre prochain voyage ca sera l’Islande ! Tres bel article ca fait rêver. Bonne soirée 🙂
    Aline

  7. 10 septembre 2019 / 12 h 15 min

    Merci beaucoup pour cet article complet, détaillé et qui donne envie de prendre le prochain vol vers l’Islande. Comme toi, je préfère la chaleur et les cocktails mais tes photos sont tout simplement sublimes et donnent envie.
    Merci aussi pour cette transparence sur la question du prix. L’Islande est en effet un voyage qui se prépare à l’avance financièrement. Je ne sais pas si je choisirai plutôt l’hôtel ou le camper van ! Mais les deux doivent être une belle expérience. Une amie a moi est partie la bas cet été, j’ai hâte de lui faire découvrir ton article ! Passes une belle journée, au prochain article ! Bisous

  8. Aubulle
    10 septembre 2019 / 21 h 13 min

    Merci Floriane pour cette article qu’y va m’accompagner durant mon périple début octobre avec le Chéri.

  9. 22 septembre 2019 / 8 h 48 min

    Hello,
    cet article est très complet, les photos sont superbes, ça donne envie d’y aller !
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 6367 to the field below: